|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Thèses soutenues en 2016

 
  • Bak, M. Les constructions Verbe causatif + Nom d'émotion. Aspects linguistiques et pistes didactiques (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble.
    Résumé : Notre projet de thèse consiste à approfondir la description du lexique des affects (c'est-à-dire à extraire des traits spécifiques et généraux du fonctionnement du champ des émotions dans la langue française et à analyser, classer et décrire les phénomènes liés au lexique affectif), dans l'objectif de dégager de nouvelles pistes pour la didactique du FLE, et plus précisément pour une meilleure acquisition des collocations par un public non-francophone. Le corpus que nous allons utiliser dans le cadre de notre thèse sera le corpus constitué dans le cadre du projet Emolex sur le français.
  • Castello, E. Le Net participatif pour l'apprentissage des langues : Quels sont les apports de cette exploitation ? (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble.
    Résumé : Dans une formation en FLE et en alphabétisation, analyser les apports didactiques de tâches exploitant le Net participatif. Qu'est-ce que la littératie numérique peut apporter à la littératie traditionnelle ?
  • Dione, A. Contacts et valorisation du sérère et du wolof, langues nationales du Sénégal. Pratiques langagières et usages en ligne (Thèse de doctorat). Université Stendhal - Grenoble 3, Grenoble.
  • Dubois, C. Construction nationale et revendications linguistiques en contexte minoritaire : le cas des Bunjevci de Bačka (Serbie) (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble.
    Résumé : Les Bunjevci sont un petit groupe ethnolinguistique sud-slave qui réside dans la région de Bačka, au nord de la Province de Voïvodine en Serbie, ainsi qu'au sud de la Hongrie voisine. À travers une approche monographique et transdisciplinaire, nous tentons de contribuer à la compréhension des rapports complexes entre langue et identité (ethno)nationale en contexte minoritaire. Les Bunjevci peuvent être considérés, selon l'anthropologue serbe M. Prelić (2007), comme un groupe « à l'identité ethnique controversée ou contestée ». En effet, la question de leur appartenance ethnonationale – notamment leur catégorisation vis-à-vis des autres groupes sud-slaves de la région, Croates et Serbes – fait l'objet de débats depuis plusieurs siècles, dans les sphères politiques et scientifiques. Au cours de l'histoire, ils se sont trouvés en périphérie de divers mouvements d'intégration nationale (hongrois, serbe, croate, yougoslave) qui tendaient à les incorporer. À l'heure actuelle, bien qu'ils soient officiellement reconnus comme l'une des nombreuses « minorités nationales » de Serbie, ce statut leur est formellement dénié, de l'autre côté de la frontière, par les institutions hongroises. Leur existence en tant qu'entité ethnonationale particulière est également explicitement contestée par la Croatie voisine, tout comme par les institutions de la minorité nationale croate en Serbie, qui perçoivent les Bunjevci comme des Croates. Ayant obtenu le statut de « minorité nationale » au début des années 2000, les Bunjevci de Serbie – ou plutôt, les activistes nationaux qui les représentent – amorcent un véritable processus de (re)construction nationale dans lequel un rôle primordial est attribué à la langue. La « langue des Bunjevci » (bunjevački jezik), une variété štokavienne ikavienne (autrefois considérée comme un parler local de la langue serbo-croate), est aujourd'hui placée au centre des revendications de cette minorité et mise en avant comme un des éléments assurant l'individuation des Bunjevci vis-à-vis des Serbes et des Croates.

  • Erazo-Munoz, A. L’intercompréhension dans le contexte plurilingue de l’Université Fédérale de l’intégration Latino-Américaine (UNILA) : expériences, contact et interaction plurilingue (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble. Consulté de http://www.theses.fr/2016GREAL001
    Résumé : Nous envisageons de mener une étude sociolinguistique, en centrant notre recherche sur les procédés de communication tels qu’ils s’appliquent dans le contexte de l’expérience menée par l’UNILA (L’Université Fédérale d’Intégration Latino-Américaine) située dans la ville brésilienne de Foz do Iguaçu, Etat du Paraná. La particularité de cette Université réside dans le caractère international de la composition de ses effectifs: la moitié du corps enseignant et des étudiants est brésilienne donc lusophone et l’autre moitié hispanophone. Cette recherche portera sur l'observation et l'analyse des processus de communication entre les étudiants lusophones (Brésiliens) et hispanophones (Argentins, Paraguayens...) en relation avec la politique linguistique de l’UNILA, et en particulier le rôle actuel et potentiel de l'intercompréhension dans cette Université (quelles pratiques actuelles, quelles pratiques possibles, leurs effets, etc.) et la place que peuvent occuper le français langue étrangère et le guarani (3ème langue officielle du Mercosur) dans ce contexte. Dans cette étude de cas, nous nous intéresserions plus particulièrement à la possibilité de recourir à l’intercompréhension, même lorsque ce recours est déjà spontané, dans certains groupes de locuteurs ignorant encore tout des découvertes des chercheurs dans ce domaine. Notre recherche serait basée sur l’observation et l’analyse des processus de communication entre les étudiants de l’Université UNILA à partir des questions suivantes : • Quels sont les procédés que les étudiants et les professeurs utilisent pour communiquer dans l’environnement bilingue proposé par l’UNILA? (les opérations, les stratégies…) • Quelles sont les possibilités el les limites de l’intercompréhension comme stratégie de communication dans le contexte académique ? • Quelles expériences par rapport à un contexte académique bilingue émergent dans le discours des étudiants. Ce projet de recherche se trouve lié à l’espace MERCOSUR, mais ce travail contribuera à créer un contexte propice à l’émergence de propositions pédagogiques applicables aussi en Europe. En effet, à l’issue de ce travail de recherche il est possible de prévoir une proposition de formation dans le domaine de l’intercompréhension et dans la promotion du plurilinguisme.

  • Gautier, R. Développement des réseaux personnels et de la compétence sociolinguistique lors de séjours d'études d'apprenants de FLE américains et chinois (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble. Consulté de http://www.theses.fr/s94108
    Résumé : Le contexte de séjour d'étude à l'étranger offre un cadre idéal d'acquisition d'une langue seconde. Le contact formel (classe de langue) et informel qui s'établit dans ce type de séjour offre aux apprenants la possibilité de développer diverses compétences linguistiques, sociolinguistiques et pragmatiques. Les études sur ce contexte ont émergé ces dernières années et représentent un intérêt croissant pour la recherche en langue seconde. En effet, ce contexte particulier permet de discerner les effets d'un bain linguistique et culturel riche et complexe de ceux de l'enseignement formel sur les acquisitions. Ainsi, la double exposition à la langue seconde à laquelle font face les apprenants durant une courte période permet aussi de comprendre comment un contact répété avec des locuteurs natifs de la langue cible permet de développer des compétences linguistiques, sociolinguistiques et pragmatiques en langue seconde. Cependant, à notre connaissance, les études précédentes se sont peu penchées sur la question des relations sociales créées lors de ce type de séjour et sur leurs impacts sur l'acquisition de la langue seconde. La thèse proposée a pour but de répondre à trois questions : 1/Est-il possible de mettre en évidence un nombre limité de types de réseaux sociaux de telle sorte à établir une modélisation de la sociabilité des apprenants en contexte de séjour à l'étranger ? 2/Quelles sont les implications du développement de différents réseaux sociaux sur l'acquisition et les usages de la langue seconde ? 3/Au regard des différents modèles de réseaux sociaux dans ce contexte, quels sont les facteurs permettant l'intégration à un réseau de pairs francophones et quel est le degré d'influence de ces aspects ?

  • Harnois-Delpiano, M. Le kaléidoscope de la liaison en français : étude comparée de son appropriation par des apprenants adultes de FLE et des enfants natifs (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble. Consulté de https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-01309533/document
    Résumé : La liaison en français consiste en l’apparition d’une consonne de liaison entre deux mots dans des contextes précis de la chaîne parlée qui sont divisés en trois catégories : les contextes où la liaison est catégorique (un /n/ enfant), ceux où elle est variable (un gros /z/ avion) et ceux où elle est interdite (une chanson // anglaise). L’objectif de cette recherche est double : dans la première partie, nous exposons une analyse de chaque dimension linguistique et sociolinguistique impliquée dans le phénomène de la liaison. Chacune d’entre elles permet d’éclairer les études qui ont été réalisées ces dernières années auprès d’apprenants de FLE de niveau intermédiaire à avancé, afin de découvrir dans quelle mesure ils parviennent à s’approprier la liaison, en perception comme en production. Dans la seconde partie, nous présentons une étude expérimentale de l’appropriation de la liaison en français suivie par 17 apprenants coréens de FLE de niveau A1-A2 du CECRL enregistrés trois fois sur une durée d’un an, ainsi que par 165 enfants francophones natifs de deux à six ans. Comme il est impossible de comparer les deux groupes de participants du fait de conditions environnementales et de compétences cognitives non alignables, nous avons élaboré une méthode innovante d’appariement sur la base de données factuelles. Nos résultats nous permettent non seulement d’étayer le modèle constructionniste de l’acquisition de la liaison L1 (Chevrot, Dugua, & Fayol, 2009; Chevrot, Dugua, Harnois-Delpiano, Siccardi, & Spinelli, 2013) mais aussi d’esquisser le processus d’appropriation de la liaison L2, très influencé par la graphie apprise dès les premiers cours de FLE. Nous concluons par une mise en perspective didactique prenant en compte l’ensemble des prismes de ce kaléidoscope linguistique de la liaison en français car sans une perception claire de chacun d’entre eux, les apprenants de FLE ne peuvent qu’avoir une vision floue du phénomène.

  • Hatier, S. Extraction et catégorisation de lexiques scientifiques transdisciplinaires d'articles scientifiques de sciences humaines en vue de l'indexation automatique (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble. Consulté de http://www.theses.fr/s94109
    Résumé : Extraction et catégorisation du lexique scientifique transdisciplinaire dans les articles de recherche en sciences humaines et sociales

  • Mars, A. Réalisation d'une plateforme multilingue pour l'apprantissage de langue (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble. Consulté de http://www.theses.fr/s94112
    Résumé : Le but de ce sujet de thèse consiste à élaborer un système d'ALAO (Apprentissage des Langues Assisté par Ordinateur) pour l'apprentissage de l'arabe, langue étrangère, basé sur les procédures et outils TAL, à destination des enseignants. Le système devrait permettre aux enseignants de créer automatiquement ou semi-automatiquement des activités pédagogiques pour l'apprentissage de l'arabe, langue étrangère, en particulier pour les apprenants francophones. Ces activités devraient être exportables et exécutables en dehors du système. Ce système devrait aussi prévoir et mettre en œuvre un traçage aussi bien de l'activité de création des activités que de l'exécution des celles-ci lorsqu'elles sont exécutées dans le cadre du système. Le système réalisé doit contenir une plateforme qui intègre certains outils TAL appliqués sur la langue arabe afin de réalisé une plateforme pour l'apprentissage des langues. La plateforme met à la disposition des enseignants un certain nombre d'outils didactiques, ainsi que des procédures et interfaces simples, pour qu'ils puissent élaborer automatiquement, ou semi-automatiquement, des scénarios pédagogiques. Ces scénarios peuvent utiliser des textes issus d'un corpus de textes indexés pédagogiquement associé à la plateforme. Notre système doit assurer l'évaluation automatique des résultats de l'apprenant. Ces évaluations se fait selon certains approches dans [Antoniadis & al. 2007] et [Blanchard, 2007]. Afin d'effectuer ces évaluation notre système doit sauvegarder les traces des utilisateurs (Enseignant ou étudiant). The aim of this thesis is to develop a system of CALL (Learning Computer Assisted Language) for learning Arabic as a foreign language, based on NLP tools and procedures, for teachers. The system should allow teachers to automatically or semi-automatically learning activities for learning Arabic as a foreign language, especially for French-speaking learners. These activities should be exportable and binaries outside the system. This system should also provide and implement a tracing of both the business-building activities for the implementation of these when they are executed within the system. The system provided shall include a platform that incorporates some NLP tools applied Arabic language directed to a platform for learning languages. The platform offers teachers a number of educational tools and procedures and simple interfaces so they can develop automatically or semi-automatically learning scenarios. These scenarios may use texts from a corpus of texts indexed pedagogically associated with the platform. Our system must ensure the automatic evaluation results of the learner. These assessments are done according to certain approaches in [Antoniadis et al. 2007] and [Blanchard, 2007]. To make the evaluation system should save our traces user (teacher or student).
  • Simeu, S. Le français parlé au Cameroun: une analyse de quatre marqueurs discursifs (là, par exemple, ékyé et wèé) (Thèse de Doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble.

  • Tang, W. Interactions en langues étrangères dans un monde virtuel : quels scénarios pédagogiques pour quelles interactions ? (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble. Consulté de http://www.theses.fr/s97444
    Résumé : Mon projet de recherche doctoral s'intéresse aux interactions des apprenants d'une langue étrangère dans un monde virtuel. Après avoir étudié les stratégies d'apprentissage d'un groupe d'apprenants d'anglais dans un environnement immersif, je souhaiterais étudier et concevoir des scénarios pour l'apprentissage des langues étrangères dans des environnements 3D afin de mieux appréhender quels scénarios pédagogiques suscitent quelles interactions.
  • Toua, L. Enjeux du conte de source orale dans le processus d'éducation langagière en contexte scolaire. Intervention didactique dans quatre collèges francophones au Cameroun (Thèse de Doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble.

  • Vernet, S. Discours et idéologies linguistiques dans l'enseignement du français à l'Université de Moncton (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble. Consulté de http://www.theses.fr/s100690
    Résumé : A travers une enquête ethnographique, je propose d'étudier la circulation des discours sur la langue et des idéologies linguistiques à l'Université en milieu minoritaire francophone. L'objectif est de comprendre quels discours deviennent dominants et hégémoniques – et comment – dans la sphère universitaire de Moncton, ainsi que d'essayer d'en appréhender les effets sur les acteurs de cet espace social francophone minoritaire. Deux intérêts de recherche se dessinent. Le premier, identifier quels sont les discours qui circulent, émanant de l'institution universitaire, c'est-à-dire de la part des professeur-e-s dans leurs discours pédagogiques, et lorsque des questions de langue sont traitées par les cercles administratifs internes de l'Université. De là, identifier de quelles idéologies ces discours sont le reflet. Considérant que pour qu'une idéologie s'impose et devienne dominante, il faut que les discours qui en sont l'expression concrète soient investis par ceux qui les perçoivent, d'une légitimité et d'une forme d'autorité, cette recherche doit aussi permettre de questionner ces notions de légitimité et d'autorité des discours sur ce terrain (y compris les miens). Le deuxième intérêt de recherche réside dans l'étude des jeunes étudiant-e-s de l'Université de Moncton. Ce projet doit déterminer quels sont, dans une ère socio-économique en mouvement, leurs propres discours et idéologies linguistiques ; et savoir ce qu'ils prennent comme ce qu'ils rejettent des discours sur la langue qui leur viennent de l'institution universitaire.

  • Zhang, Y. Le chinois dans l'enseignement français, la construction d'une discipline. Une approche historico-épistémologique (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble. Consulté de http://www.theses.fr/s106760

  • Zouaidi, S. Les collocations verbales d'émotion: analyse sémantique, syntaxique et discursive français-arabe (Thèse de doctorat). Université Grenoble Alpes, Grenoble. Consulté de http://www.theses.fr/s116804
    Résumé : Notre recherche vise à étudier le fonctionnement des collocations verbales d'émotion (CV_émotion) des champs sémantiques de la surprise, de la colère, de la jalousie et de l'admiration et ce, dans une approche contrastive français-arabe. Les données recueillies des corpus seront en effet examinées à partir de ces deux grilles présentent un intérêt particulier pour l'étude des CV_émotion du point de vue fonctionnel et contrastif français-arabe. Les structures syntaxiques des occurrences que nous avons relevées dans le corpus français EmoBase aussi bien que celles relevées dans le corpus Arabicorpus sont très variées.Les grilles sémantique et syntaxiques que nous avons élaborées nous ont permis d'examiner les constructions syntaxiques spécifiques dans lesquelles figurent les CV_émotion et les liens privilégiés que celles-ci entretiennent avec les dimensions sémantiques qu'elles véhiculent. Nous avons basé notre étude sur l'analyse de la combinatoire syntaxique et lexicale (Blumenthal 2007, Novakova & Tutin 2009). Nous nous sommes appuyés également sur certaines méthodes statistiques de la collocation (Halliday & Hasan 1976 ; Blumenthal 2008 ; Diwersy et al. 2014). Nous associons ainsi les deux perspectives onomasiologique et sémasiologique qui sont complémentaires dans ce travail sur les CV_émotion. Ces lexicales privilégiées sont donc fondées dans une relation syntaxique, ce qui fait le lien entre syntaxe et lexique et ce qui corroborent les conclusions de Croft & Cruse (2004) et aussi celles de Novakova (2010). Nous estimons que c'est de cette interaction proposée entre sémantique, syntaxe et discours (Van-Valin & LaPolla 1997 ; Hoey 2005) que cette recherche tire son caractère novateur.
--- Exporter la sélection au format