|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Agnès Tutin


Professeur

  • Depuis septembre 2012 : Professeur en sciences du langage. . Membre du comité de pilotage du Consortium CORLI (COrpus, Langues et Interactions) (TG-Huma Num).
  • Responsable de la spécialité de master recherche Linguistique (master sciences du langage).
  • 2014-2015 : Délégation au LIG GETALP(Modélisation des expressions polylexicales pour le TAL)
  • 2011-2014 : Directrice du département Sciences du Langage et Didactique du FLE (UFR LLASIC)
  • Janvier 2010 : Habilitation à diriger des recherches, Université Grenoble 3. Sens et combinatoire lexicale, de la langue au discours.
  • 1998-2012 : Maître de conférences en sciences du langage, Université de Grenoble 3. Membre du laboratoire LIDILEM.
  • 1994-1998 : Maître de conférences en sciences du langage, Université Lille III, UFR de Lettres Modernes.
  • 1993-1994 : Ingénieur de recherche en Traitement Automatique du Langage (CNET, Lannion).
  • 1992 : Université de Montréal : Diplôme de Philosophiae Doctor en linguistique. Thèse sur l’Etude des anaphores grammaticales et lexicales dans la perspective de la génération automatique de textes de procédure. Sous la direction de Richard Kittredge & Guy Lapalme.

Thèmes de recherche

  • Sémantique lexicale et phraséologie, modélisation des collocations, pour la linguistique théorique et le TAL. Modélisation des routines discursives.
  • Linguistique de corpus.
  • Ecrits scientifiques : étude des marqueurs linguistiques du positionnement de l’auteur.

Projets de recherche

  • Participation à l’action de recherche COST PARSEME (2013-2017)(Parsing and multi-word expressions. Towards linguistic precision and computational efficiency in natural language processing)
  • Participation au projet ANR Termith (2012-2016). Modélisation du lexique et de la phraséologie transdisciplinaire des écrits scientifiques de sciences humaines.
  • Participation au projet ANR Emolex (2010-2014). Le lexique des émotions dans cinq langues européennes : sémantique, syntaxique et dimension discursive
  • Co-responsable du projet ANR Scientext (avec Francis Grossmann) : Un corpus et des outils pour étudier le positionnement et le raisonnement dans les textes scientifiques (2006-2010).
  • Co-responsable de l’opération "La construction du savoir dans le discours scientifique", Axe 4 "Formation scientifique et didactique des sciences", Cluster 14 de la région Rhône-Alpes "Enjeux et représentation de la science, de la technologie et de leurs usages".
  • Projet PPF "Formes et usages des lexiques spécialisés en vue d’exploitations didactiques en Français Langue Etrangère et Maternelle". Projet piloté par le LIDILEM (responsable : Cristelle Cavalla) (2007-2010). Travaux sur le lexique des écrits scientifiques.

Responsabilités scientifiques

  • Depuis 20016, Responsable de l’axe 1 du LIDILEM « Descriptions Linguistiques, Corpus et TAL » avec Olivier Kraif.
  • Colloques et journées d’études :
  • Comités scientifiques (depuis 2013), Evaluation d’articles
    • Journées Internationales de la Linguistique de corpus (2013 ; Orléans 2015 ; Grenoble 2017)
    • E-lexicography (Herstmonceux Castle in Sussex, United Kingdom, from 11-13 August 2015)
    • Workshop on Multi-word Units in Machine Translation and Translation Technology (MUMTTT2015), Malaga, Spain (1-2 July 2015)
    • Corpus et Outils en Linguistique, Langues et Parole : Statuts, Usages et Mésusages, Colloque organisé par l’Unité de Recherche 1339, Linguistique, Langues, Parole (LiLPa), 3-5 juillet 2013
    • Sixth International Conference on Meaning-Text Theory (MTT ’13) August 29-31, 2013, Prague, Czech Republic
    • eLex 2013. electronic lexicography in the 21st century : thinking outside the paper, 17-19 october 2013, Tallin, Estonia
    • Sens multiple(s) et polysémie : perspectives croisées, Orient & Occident ; Aix-en-Provence (France), 4-6 juin 2013
    • Langues sur objectifs spécifiques : perspectives croisées entre linguistique et didactique (France), 24-25 novembre 2016
    • Rencontres Phraséologiques (Grenoble), 13-15 novembre 2013
    • Europhras (Paris), 10-12 septembre 2014
    • Congrès Mondial de Linguistique Française (Tours), 4-8 juillet 2016
    • 9th International Conference on Corpus Linguistics (Paris), 31 mai-2 juin 2017
  • Membre du comité scientifique des revues Lidil (Lidilem, Grenoble 3), Cahiers de Lexicologie, Lublin Studies In Modern Languages and Literature.
  • Evaluation d’articles pour plusieurs revues dont Lidil, Traitement automatique des Langues (Corpus), la revue Meta (2011), Texte et Contexte (2010), Discours (2012, 2013, 2015, 2016)

Coordonnées personnelles

Mail : agnes.tutin@univ-grenoble-alpes.fr

Publications

2016

  • Benigno, V., Kraif, O., Grossmann, F., & Vélez, Antonino,. La notion de collocation fondamentale. Une étude de corpus. (O. Kraif & A. Tutin, éD.)Cahiers De Lexicologie, 1(108), 125-146.
  • Hatier, S., Augustyn, M., Yan, R., Tran, T. T. H., Tutin, A., & Jacques, M. - P. French cross-disciplinary scientific lexicon: extraction and linguistic analysis. Dans T. Margalitadze & G. Meladze (éD.), Proceedings Of The Xvii Euralex International Congress Lexicography & Linguistic Diversity (p. 355–365). Présenté à XVII EURALEX International congress, Tbilisi: Ivane Javakhishvili Tbilisi State University.
    Résumé : This paper presents the work we carried out to extract and structure a specialized lexicon based on a corpus of French scientific articles in the fields of humanities and social sciences. The characteristics of the targeted lexicon may be summarized as follows: it is not domain-related inasmuch as it is shared by various disciplines; it serves to express the specific operations, naming the objects and exposing the results of research processes. In this view, the targeted lexicon studies here is genre-related. We designed this cross-disciplinary scientific lexicon (CSL) as a resource for several purposes: it may serve natural language processing, e.g. as a stoplist for automatic terms identification, as well as foreign language teaching. Indeed, students and scholars in the sciences need to acquire familiarity with the rhetoric of the research article, thus needing to master these words. We present here the two-stage creation of this lexicon: first, it was semi-automatically extracted from a corpus of 500 research articles spanning ten disciplines. Second, it was manually structured to reflect the semantics and rhetoric of science. This structure takes into account the lexico-syntactic properties of CSL nouns, adjectives, verbs and adverbs. The resource will be freely available for academic purposes.
  • Kraif, O. Le Lexicoscope : Un outil d'extraction des séquences phraséologiques basé sur des corpus arboré. (O. Kraif & A. Tutin, éD.)Cahiers De Lexicologie, 1(108), 91-106.
  • Kraif, O., & Tutin, A. Phraséologie et linguistique appliquée : introduction au numéro 108 des Cahiers de lexicologie. (O. Kraif & A. Tutin, éD.)Cahiers De Lexicologie, 1(108), 9-19.

  • Sitri, F., & Tutin, A. Présentation. Lidil. Revue De Linguistique Et De Didactique Des Langues, Phraséologie et genres de discours : Patrons, motifs, routines(53), 5-18. Consulté de http://lidil.revues.org/3914
    Résumé : 1. Introduction Depuis quelques années, les travaux linguistiques s’intéressent beaucoup aux séquences préfabriquées, « prêtes à parler » ou « prêtes à écrire » de la langue. Pour définir brièvement l’objet qui nous intéresse, nous dirons qu’il s’agit de suites de formes et de lemmes, parfois de catégories, formant des expressions sémantiquement compositionnelles et généralement plus larges que les expressions figées ou phrasèmes classiques. Ces séquences sont généralement caractéristiques de...
  • Tutin, A. Les collocations : des associations binaires aux routines discursives. Université Paris-Sorbonne.
  • Tutin, A. Phraséologie et genres textuels. Séminaire LILPA, Strasbourg, Strasbourg.
    Mots-clés : Scientext, Termith.

  • Tutin, A., & Kraif, O. Routines sémantico-rhétoriques dans l’écrit scientifique de sciences humaines : l’apport des arbres lexico-syntaxiques récurrents. Lidil. Revue De Linguistique Et De Didactique Des Langues, (53), 119-141. Consulté de http://lidil.revues.org/3966
    Résumé : Les écrits scientifiques se caractérisent par un sociolecte présentant des propriétés linguistiques spécifiques, notamment sur le plan phraséologique. Nous nous intéressons ici aux routines sémantico-rhétoriques, parfois appelées patrons, tournures, ou motifs, par lesquelles les scripteurs s’inscrivent dans une « communauté de discours ». Après avoir défini plus précisément les propriétés linguistiques de ces routines, notre étude aborde les aspects méthodologiques liés à leur mise en évidence dans une approche de linguistique de corpus outillée. Nous étudions ainsi les résultats d’une méthode fondée sur l’exploitation d’annotations syntaxiques en dépendance. Nous montrons que l’extraction d’arbres lexico-syntaxiques récurrents ouvre des perspectives intéressantes dans le domaine, les résultats extraits étant à la fois moins bruités, plus complets et mieux structurés, ce qui permet de mieux associer des routines telles que [il est {frappant/intéressant/important} de {constater/noter/observer/voir}] à des fonctions rhétoriques récurrentes dans le corpus. Quelques exemples de ces routines sémantico-rhétoriques intégrant des verbes de constat sont présentés.

  • Tutin, A., & Kraif, O. From binary collocations to grammatically extended collocations: Some insights in the semantic field of emotions in French. Dans Collocations Cross-Linguistically. Corpora, Dictionaries And Language Teaching, B. Sanroman Villas (Ed) (p. 245-266). Helsinki: Société Néophilologique.
    Résumé : Collocations have long been recorded by lexicographers but the theorization of this kind of phraseological unit is quite recent. In line with the lexicological “continental” tradition of collocation, we propose a set of semantic and syntactic criteria to delimit clearly this phenomenon. We then show that, in the semantic field of emotions, collocations are more regular than expected because a) they are especially productive in specific constructions; b) few semantic relations, as shown by Explanatory and Combinatorial Dictionary Lexical Functions, are very productive; c) many collocates are combined with large paradigms of bases. We also highlight the importance of grammatical elements in collocations, which are essential but have failed to receive the attention they require. We demonstrate that corpus-based linguistic studies can offer interesting insights for this issue, through NLP tools such as the Lexicoscope.

2015


  • Tutin, A. Surprise routines in scientific writing: A study of French social science articles. Review Of Cognitive Linguistics, 13(2), p. 415-435. Consulté de https://benjamins.com/#catalog/journals/rcl.13.2.06tut/details
    Résumé : Emotions are almost absent from scientific articles except surprise, which plays a specific role in this genre. Surprise markers such as contrairement à nos attentes (‘contrary to our expectations’) or ce résultat relativement surprenant (‘this somewhat surprising result’) are used in the framework of a scientific prediction model, implicit or explicitly formulated. A corpus linguistic study of adjectival and verbal markers allows us to determine several trends: (a) contrary to other genres such as novels or newspaper articles, surprise is not polar, that is to say it is neither positive nor negative, but stylistically “neutral”, (b) surprise is far more source-oriented than experiencer-oriented, (c) surprise generally involves the reader as a witness, and contributes, with other rhetorical markers, to “interlocutive” dialogism, (d) surprise often occurs in a prefabricated discursive scenario including several steps: (i) prediction model, (ii) observed facts, (iii) expression of surprise (or absence of surprise), (iv) explanation of surprising facts. Finally, we can question the status of surprise as an affect in scientific writing. It seems to be more a state of consciousness associated with the observation of complex facts. In any case, it appears to be a complex state, with rich conceptual content.
    Mots-clés : Scientext.

  • Tutin, A. Rhétorique de la surprise dans les écrits scientifiques. Dans . Présenté à L’ÉCRIT ACADÉMIQUE DANS UNE PERSPECTIVE RHÉTORIQUE, FLSH, Neuchâtel. Consulté de http://www2.unine.ch/files/content/sites/ilf/files/shared/ACCUEIL/Documents/L%27%C3%A9crit%20acad%C3%A9mique%20dans%20une%20perspective%20rh%C3%A9torique_poster.pdf

  • Tutin, A., Esperança-Rodier, E., Iborra, M., & Reverdy, J. Annotation of Multiword Expressions in French. Dans . Présenté à Europhras, Malaga. Consulté de https://www.researchgate.net/publication/283122131_Annotation_of_multiword_expressions_in_French
    Résumé : This paper presents an experiment of annotation of MWEs in French. The corpus used is made of several genres (news, novel, scientific report, film subtitles) and includes a rich annotation scheme including several kinds of MWEs from collocations to routines and full phrasemes. The annotation is performed semi-automatically with finite-state transducers. The inter-annotator agreement score shows that the annotation is quite consistent but the difficulty of the task relies heavily on the textual genre: literary texts are harder to annotate than scientific reports. Besides, two types of categories are difficult to differentiate, collocations and full phrasemes.

  • Tutin, A., & Grossmann, F. Spécificités et invariants dans les écrits de recherche en sciences humaines : autour des marqueurs d’évidence. Bordeaux, ESPE, LACES (EA 4140). Consulté de http://insitufm.u-bordeaux4.fr/wp-content/uploads/2015/02/Programme-JE-Disciplines-et-%C3%A9critures-de-recherche-avril-2015.pdf

  • Tutin, A., & Kraif, O. Complex collocational patterns: the example of the emotion field in French. Dans . Présenté à “Collocations cross-linguistically”, Cocolac, University of Helsinki. Consulté de http://blogs.helsinki.fi/cocolac-rc/seminar-collocations-cross-linguistically-on-may-8th/
    Résumé : In this communication, we will present some properties of collocations in the field of emotions in French, especially complex collocational patterns. Following Mel’čuk & Wanner (1996), Sanroman (2005) and Alonso Ramos (2008), I will show that many collocations obey regularities rather than idiosyncrasies especially within complex collocational patterns such as Speech verb + possessive determiner+ Emotion noun (e.g. avouer/dire sa/son Nemotion ‘to confes/say his/her EmotionN’), comparably to Stefanowitsch & Gries’s collostructions (2003). This study is based on corpus observations made with the help of the Lexicoscope, a corpus tool designed for phraseology extraction (Kraif & Diwersy 2012).
  • Tutin, A., Tran, T. T. H., Kraif, O., & Hatier, S. French collocations of cross-disciplinary scientific lexicon. Dans . Présenté à PARSEME 5th general meeting (COST action), Iași, Romania.
    Mots-clés : Scientext, Termith.

2014

2013

  • Bak, M., & Novakova, I. Le raisonnement dans les textes scientifiques : le cas des verbes causatifs. Dans A. Tutin & F. Grossmann (éD.), L’éCrit Scientifique : Du Lexique Au Discours. Autour De Scientext (p. 101-122). Rennes: Presses Universitaires de Rennes.
  • Grutchus, A., Kern, B., & Tutin, A. La polarité du lexique des affects : perspective combinatoire et contrastive. Dans F. Baider & G. Cislaru (éD.), Cartographie Des éMotions : Propositions Linguistiques Et Sociolinguistiques. Paris: Presses de la Sorbonne Nouvelle.
  • Jacquey, E., Tutin, A., Kister, L., Jacques, M. - P., Hatier, S., & Ollinger, S. Filtrage terminologique par le lexique transdisciplinaire scientifique : une expérimentation en sciences humaines. Dans Tia 2013 (p. 121-128).
    Résumé : Nous examinons les interactions syntaxiques entre termes et lexique transdisciplinaire avec un objectif de reconnaissance automatique des termes en texte intégral dans le discours scientifique des sciences du langage. Nous réalisons une expérience sur un corpus d'articles scientifiques (155 157 occurrences - 42 articles de Scientext) pour déterminer dans quelle mesure et sous quelles conditions les unités du lexique transdisciplinaire (ULT) sont délimiteurs de termes (T). Après une annotation terminologique validée manuellement (ACABIT et TERMOSTAT), un lexique transdisciplinaire est projeté dans les textes. L'analyse quantitative et qualitative des résultats permet de conclure que les ULT sont majoritairement délimiteurs de termes. Les résultats montrent que : (1) le statut d'ULT doit être raffiné (unité phraséologique transdisciplinaire ou langue générale ayant un rôle de délimiteur), (2) la contribution du lexique transdisciplinaire doit être corrélée à une classification sémantique des ULT pour définir les différents rôles joués, (3) certaines ULT sont en intersection avec le domaine de spécialité d'où un biais réductible par l'intégration d'autres disciplines des sciences humaines (archéologie, psychologie, philosophie, etc.).
  • Legallois, D., & Tutin, A. Présentation : Vers une extension du domaine de la phraséologie. Langages, (189), 3-25.
  • Tran, T. T. H., Tutin, A., & Cavalla, C. Modélisation des séquences lexicalisées à fonction discursive. Le cas des marqueurs de reformulation. Présenté à 1ères Rencontres phraséologiques « La phraséologie : des collocations aux séquences figées », 13-15 novembre, Grenoble.
  • Tutin, A. Les collocations lexicales: une relation essentiellement binaire définie par la relation prédicat-argument. Langages, 1(189), 47-63.
    Résumé : Les collocations lexicales, définies comme des associations lexicales privilégiées et sémantiquement compositionnelles (ex : tristesse infinie, pertes abyssales, jouer un rôle, etc.) constituent désormais une notion essentielle dans les approches contemporaines de la phraséologie. Nous revenons ici sur une propriété qui nous paraît constitutive de ce sous ensemble d’expressions, la binarité catégorielle et fonctionnelle, dont nous montrons qu’elle n’est nullement le fruit du hasard, mais déterminée par le fonctionnement sémantique sous-jacent, analysable en termes de structure prédicat-argument. On observe, en outre, que certaines relations sémantiques « primitives » (l’intensité, la cause, par exemple) sont particulièrement susceptibles de donner lieu à des lexicalisations souvent idiosyncrasiques qui répondent toutefois à des schémas sémantiques et syntaxiques productifs.
  • Cavalla, C., & Loiseau, M. Scientext comme corpus pour l'enseignement. Dans A. Tutin & F. Grossmann (éD.), L'Crit Scientifique : Du Lexique Au Discours. Autour De Scientext (p. 163-182). Rennes: PUR.
  • Yan, R., & Tutin, A. Un modèle lexicographique basé sur le corpus Scientext comparé avec d'autres ressources lexicographiques : l'exemple des constructions verbales. Présenté à 7ème Journées Internationales de linguistique de corpus, 4-6 septembre, Lorient, France.

2012

2011

2010


  • Grossmann, F., & Tutin, A. Evidential Markers in French Scientific Writing : the Case of the French Verb voir. Dans G. Diewald & E. Smirnova (éD.), Linguistic Realization Of Evidentiality In European Languages (Empirical Approaches To Language Typology) (p. 279-307). Berlin, New York: De Gruyter Mouton.

  • Tutin, A. Dans cet article, nous souhaitons montrer que…Lexique verbal et positionnement de l’auteur dans les articles en sciences humaines. Lidil. Revue De Linguistique Et De Didactique Des Langues, Énonciation et rhétorique dans l'écrit scientifique(41), 15-40. Consulté de http://lidil.revues.org/index3040.html
    Résumé : Dans cet article, nous abordons la question de la présence auctoriale et du positionnement de l’auteur à travers l’étude des verbes de positionnement associés à un pronom sujet (exemple : je cherche à démontrer, nous pensons que…). L’étude, basée sur corpus, compare les introductions et conclusions de trois disciplines des sciences humaines et sociales, la linguistique, la psychologie et les sciences de l’éducation.Les résultats montrent que la mention explicite de l’auteur/locuteur n’est pas fréquente dans les articles de sciences humaines examinés, et de ce point de vue, le genre de l’article de recherche dans ces disciplines se caractérise bien par un certain effacement énonciatif. Cependant, on observe une très grande variation disciplinaire au sein des sciences humaines examinées, qui montre que cette famille de disciplines est extrêmement diversifiée et qu’il n’est pas pertinent de l’appréhender comme un ensemble homogène.
    Mots-clés : Scientext.
  • Tutin, A. Les collocations dans les dictionnaires monolingues spécialisés de collocations. /2e Congrès Mondial de Linguistique française. Dans . Présenté à CMLF, Nouvelle-Orléans (États-Unis).
  • Tutin, A. Showing phraseology in context: an onomasiological access to lexico-grammatical patterns in corpora of French scientific writings. Dans S. Granger & M. Paquot (éD.), Elexicography In The 21St Century: New Applications, New Challenges (p. 303-312). Louvain: Presses de l'Université de Louvain.
  • Tutin, A. Évaluative adjectives in academic writing in the humanities and social sciences. Dans R. Lores-Duenas, P. Mur-Duenas, & E. Lafuente-Milan (éD.), Constructing Interpersonality: Multiple Perspectives On Written Academic Genres. Cambridge: Cambridge Scholars Publishing.

2009

2008

2007

2006

2005

2004

  • Boch, F., & Tutin, A. Étude des stratégies linguistiques de prise de notes selon le type textuel du discours source. – Comparaison entre un passage procédural et un passage évaluatif. Pratiques, 121/122(Les écrits universitaires), 168-182.
  • Tutin, A. Pour une modélisation dynamique des collocations dans les textes. Dans (Vol. Tome 1, p. 207-221). Présenté à Euralex, Lorient.
    Résumé : Lexical collocations in texts obviously do not appear as described in dictionaries. They are prone to several kinds of syntactic and lexical variations. We propose a simple finite-state transducer based model using Intex (Silberztein 1993) which easily enables the automatic detection and annotation of collocations in texts. The linguistic model takes advantages of the syntactic and semantic properties of lexical functions (Mel’čuk, Clas & Polguère 1995) and operates on syntactic classes of collocations instead of individual lexical entries. The output is an annotated corpus including syntactic and semantic information on collocations, which could be used for pedagogical purposes.

2003

2002

--- Exporter la sélection au format