|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Jean-Marc Colletta


Professeur

Domaines de recherche

1. Développement discursif et multimodal de la parole

2. Multimodalité de la communication parlée

3. Analyse du discours et des interactions

4. Techniques d’annotation de données multimodales

Coordonnées personnelles

Mail : jean-marc.colletta@u-grenoble3.fr

Publications

2016

  • Saint Dizier de Almeida, V., Colletta, J. - M., Auriac-Slusarczyk, E., Specogna, A., Simon, J. - P., Fiema, G., & Luxembourger, C. Studying activities that take place in speech interactions: a theoretical and methodological framework. Dans International Journal Of Qualitative Studies In Education.
    Résumé : The paper proposes a theoretical and methodological framework based on a pluralistic, concerted approach to the study of activities that take place in and through speech interactions. The framework has a general scope, applying to any collective activity taking form through language interactions. It contributes to a fuller understanding of the dynamics of activity and the emergence of the phenomena observed. The framework fits a constructivist and interactionist paradigm. It allows an approach to different dimensions of the activity: communicational, functional, discursive and interlocutory. The theories, models, concepts and methods chosen to address each of the dimensions are presented. From the study of a collaborative philosophical inquiry produced in the first year of a French primary school, we illustrate the use of the framework and show how it can be enriched according to the nature of the activity studied and researchers’ aims.


  • Saint-Dizier de Almeida, V., Colletta, J. - M., Auriac-Slusarczyk, E., Specogna, A., Simon, J. - P., Fiema, G., & Luxembourger, C. Studying activities that take place in speech interactions: a theoretical and methodological framework. International Journal Of Qualitative Studies In Education, 1-28. doi:10.1080/09518398.2016.1145277

2015

2014

2013


  • Colletta, J. - M., Halté, A. - C., & Simon, J. - P. Mouvements discursifs et figures du raisonnement dans le corpus Philosophème. Dans E. Auriac-Slusarczyk & M. Blasco-Dulbecco (éD.), Quand Les Enfants Philosophent: Analyses Plurielles Du Corpus Philosophmes (p. 139-158). Presses Universitaires Blaise Pascal.
    Résumé : Ce numéro consacre la présentation du travail pluridisciplinaire réalisé par des chercheurs en sciences du langage, en psychologie et en sciences de l'éducation sur la base d'un corpus commun. Le corpus Philosophèmes, basé sur le recueil et la transcription de discussions à visée philosophique tenues dans des classes de l'école primaire et du collège, est étudié en tout ou partie par chaque spécialiste. Les mouvements de pensée présents dans les dialogues entre l'enseignant et les élèves, ou entre les élèves eux-mêmes, sont passés au crible pour rendre compte de la richesse d'une pratique pédagogique innovante. Les spécialistes se saisissent, au coeur même de la genèse des discussions, d'éléments jugés représentatifs : focalisation, glissements sémantiques, formes grammaticales, mouvements discursifs, boucles conversationnelles, figures de raisonnements, préservation de face, usages lexicaux, dynamique de l'activité, étayage enseignant, exigence de pensée. L'étude de ce corpus scolaire longitudinal augure que l'avènement de paroles comme "moi je dirais que quand tu meurs tu as déjà utilisé ta vie, donc c'est à peu près comme une pile quoi" ne repose pas sur le hasard chez de jeunes élèves. Est démontré que le lien entre l'enfance et la philosophie, cher à Montaigne, n'est pas une vue de l'esprit, mais une réalité en classe.

  • Reig Alamillo, A., Colletta, J. - M., & Guidetti, M. Gesture and language in narratives and explanations: the effects of age and communicative activity on late multimodal discourse development. Journal Of Child Language, 40(3), 511-538. doi:10.1017/S0305000912000062

2012


  • Gesture and Multimodal Development. Gesture and Multimodal Development. (J. - M. Colletta & M. Guidetti, éD.). Amsterdam, Philadelphia: John Benjamins Publishing.
    Résumé : We gesture while we talk and children use gestures prior to words to communicate during the first year. Later, as words become the preferred form of communication, children continue to gesture to reinforce or extend the spoken messages or even to replace them. This volume, originally published as a Special Issue of Gesture 10:2/3 (2010), brings together studies from language acquisition and developmental psychology. It provides a review of common theoretical, methodological and empirical themes, and the contributions address topics such as gesture use in prelinguistic infants with a special and new focus on pointing, the relationship between gestures and lexical development in typically developing and deaf children and even how gesture can help to learn mathematics. All in all, it brings additional evidence on how gestures are related to language, communication and mind development.

  • Colletta, J. - M., Hadian Cefidekhanie, A., & Jalilian, E. Attributing abstract meaning to hand gestures. Presentation présenté à 5th International Society for Gesture Studies (ISGS), 24-27 juillet, Lund, Sweden. Consulté de http://www.gesturestudies.com/isgs2012/
  • Millet, A., & Estève, I. Transcribing and annotating multimodality: How deaf children’s productions call into the question the analytical tools. Dans J. - M. Colletta & M. Guidetti (éD.), Gesture And Multimodal Development (p. 175-197). Amsterdam, Pays-Bas: John Benjamins.

2011

2010

  • Batista, A., & Colletta, J. - M. Étude longitudinale des productions multimodales d’enfants français âgés de 18 mois à 3 ans et demi (41 mois). Dans Xxviiimes JournEs D’Etude Sur La Parole, 25-28 Mai 2010. Mons, Belgique.

  • Capirci, O., Colletta, J. - M., Cristilli, C., Demir, Ö. E., Guidetti, M., & Levine, S. L'incidence de la culture et de la langue dans les récits parlés et les gestes d’enfants français, italiens et américains âgés de 6 et 10 ans. Lidil. Revue De Linguistique Et De Didactique Des Langues, Multimodalité de la communication chez l'enfant(42), 139-158. Consulté de http://lidil.revues.org/index3078.html
    Résumé : La culture, la langue et l’âge ont une incidence sur les conduites langagières en général. Dans le cas présent, nous avons voulu vérifier de quelle façon les conduites narratives multimodales (paroles et gestes) sont sensibles à ces trois facteurs, afin de mieux apprécier le rôle respectif des acquisitions linguistiques et du développement cognitif dans l’évolution des capacités discursives chez l’enfant. L’étude porte sur plus de 150 récits parlés produits par des enfants français, italiens et américains, filmés puis transcrits à l’aide d’un logiciel d’annotation multimodale. Les premiers résultats font apparaitre des différences tant au plan linguistique qu’au plan gestuel. Ce sont les enfants français qui réalisent les récits les plus longs et détaillés, mais ce sont les enfants italiens qui utilisent le mieux les ressources gestuelles pour les mettre au service de la construction référentielle. Quant à l’effet de l’âge, il est visible sur l’ensemble des variables linguistiques en même temps que sur les aspects gestuels de la cohésion discursive et de la représentation des évènements. Il semble qu’en dépit des différences inhérentes aux langues et des variations culturelles en matière de gestualité, l’évolution des capacités discursives et des capacités cognitives sous-jacentes soit semblable dans les trois cas.
  • Colletta, J. - M., & Batista, A. Premières verbalisations, gestualité et conduites bimodales : données et questions actuelles. RéDucation Orthophonique, La petite enfance(241), 21-34.
  • Gesture and Multimodal Development. Gesture and Multimodal Development. (J. - M. Colletta & M. Guidetti, éD.)Gesture, 10(2/3).

  • Multimodalité de la communication chez l'enfant. Multimodalité de la communication chez l'enfant. (J. - M. Colletta, A. Millet, & C. Pellenq, éD.)Lidil. Revue De Linguistique Et De Didactique Des Langues, (42). Consulté de http://lidil.revues.org/index3067.html
    Résumé : Dans le présent article, nous étudions les productions langagières de jeunes enfants français en situation de jeu quasi naturelle avec un adulte. Nous savons que les enfants âgés de 17 à 41 mois qui commencent à mobiliser leurs ressources verbales produisent des combinaisons geste-mot. Le rôle de ces combinaisons bimodales a déjà été bien étudié chez les enfants italiens et américains mais ce n’était pas encore le cas chez l’enfant français.Notre premier objectif est donc d’analyser les productions langagières verbales, gestuelles et bimodales d’enfants français pour vérifier qu’on y retrouve bien les évolutions constatées ailleurs. Notre deuxième objectif consiste à réfléchir à une représentation du développement langagier précoce qui, à la différence d’indices telles la LME, prenne en compte l’ensemble des productions gestuelles, bimodales et verbales des jeunes enfants. À cette fin, nous proposons une analyse qui met sur le même plan gestualité et verbalisations, ainsi que l’ébauche d’un modèle bimodal qui reste à affiner par la suite.


  • Colletta, J. - M., Pellenq, C., & Guidetti, M. Age-related changes in co-speech gesture and narrative: Evidence from French children and adults. Speech Communication, 52(6), 565-576. doi:10.1016/j.specom.2010.02.009
    Résumé : As children’s language abilities develop, so may their use of co-speech gesture. We tested this hypothesis by studying oral narratives produced by French children and adults. One hundred and twenty-two participants, divided into three age groups (6 years old, 10 years old and adults), were asked to watch a Tom and Jerry cartoon and then tell the story to the experimenter. All narratives were videotaped, and subsequently transcribed and annotated for language and gesture using the ELAN software. The results showed a strong effect of age on language complexity, discourse construction and gesture. The age effect was only partly related to the length of the narratives, as adults produced shorter narratives than 10-year-olds. The study thus confirms that co-speech gestures develop with age in the context of narrative activity and plays a crucial role in discourse cohesion and the framing of verbal utterances. This developmental shift towards more complex narratives through both words and gestures is discussed in terms of its theoretical implications in the study of gesture and discourse development.

  • Fantazi, D., & Colletta, J. - M. L’effet du contenu narratif sur la focalisation dans les gestes iconiques d’enfants âgés de 9 à 11 ans. Dans Actes Des Xxvii<sup>mes</sup> JournEs D’ÉTude Sur La Parole, 25-28 Mai (p. 89-92). Mons, Belgique. Consulté de http://www.afcp-parole.org/doc/Archives_JEP/2010_XXVIIIe_JEP_Mons/2010_XXVIIIe_JEP_Mons.pdf
  • Reig-Alamillo, A., Colletta, J. - M., & Kunene, R. Reference tracking in gesture and speech. A developmental study on French narratives. Rivista Di Psicholinguistica Applicata, X(3), 75-95.

2009

2008

2007

2005


  • Colletta, J. - M. Communication non verbale et parole multimodale : quelles implications didactiques ? Le FranAis Dans Le Monde. Recherches Et Applications, Les interactions en classe de langue(39), 32-41. Consulté de http://edutice.archives-ouvertes.fr/edutice-00120446

  • Colletta, J. - M., Lachnitt, C., & Simon, J. - P. Les conduites explicatives orales à l’école maternelle. Dans J. - F. Halté & M. Rispail (éD.), L'oral Dans La Classe: CompTences, Enseignement, ActivitS (p. 137-151). Editions L'Harmattan.
    Résumé : Parole, oral, langue, langage - tout le monde en parle. Et l'école dans tout ça ? Que peut-on faire à l'école ? Comment s'y développe la parole des enfants ? Dans quels rapports avec la parole hors l'école ? Et surtout de quelle marge de manœuvre dispose l'enseignant qui veut " enseigner l'oral " ? Les textes réunis ici, foin de tout semblant de consensus, tentent d'aborder ces questions et de faire le point sur la recherche en didactique de l'oral, ou peut-être des pratiques langagières - option défendue en filigrane à travers l'ouvrage. L'entrée retenue est celle des interactions verbales dans la classe et de leur observation, fil rouge qui guide la lecture à travers des réflexions variées sur les activités engagées, les compétences poursuivies, les analyses proposées. Tant il est vrai que toute recherche en didactique part de la classe et revient à la classe.

2004

2003

2002

2000

1998

1995

  • Colletta, J. - M. Qui parle et pourquoi ? Examen critique de quelques approches de l'interaction. Lidil. Revue De Linguistique Et De Didactique Des Langues, (12), 67-85.
  • Colletta, J. - M. Qui parle et pourquoi ? A propos de la dimension symbolique des conduites langagières. Langage Et SociT, 73, 31-51.
    Résumé : Cet article a d'abord pour but d'exposer quelques-unes des raisons pour lesquelles il est nécessaire de développer (en contextes scolaire et extra-scolaire) des actions spécifiques autour de phénomènes de variations langagières, afin de favoriser l'insertion scolaire et sociale d'élèves bi/multi-lingues ou de jeunes usagers de ?parlers urbains?, dont la fonction principale est identitaire. Nous décrivons ensuite quelques propositions d'actions de médiation se fondant sur le respect de la diversité linguistique et sur une dédramatisation des phénomènes de variation intra- ou inter-linguistique.

1992

Année non précisée

--- Exporter la sélection au format