|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Lucia Gómez Vicente


Maître de conférences

Coordonnées personnelles

Mail : Lucia.Gomez@u-grenoble3.fr

Publications

2016

2013


  • Gómez Vicente, L. L’expression métaphorique de l’évènement émotionnel en français (L1) et en espagnol (L1/L2) : les images schéma haut/bas et dedans/dehors. Les Cahiers De L'acedle, Apprendre les langues, autrement(10.1), 81-102. Consulté de http://acedle.org/spip.php?article3686


  • Gómez Vicente, L. L’étrange polysémie du verbe quedar, ou l’expression de la permanence et du changement : étude diachronique et synchronique. Cognitextes. Revue De L’Association FranAise De Linguistique Cognitive, 10. doi:10.4000/cognitextes.682
    Résumé : Le verbe espagnol quedar témoigne d’une grande richesse sémantique. Il véhicule principalement la signification de permanence, tout en le mettant en rapport avec différents domaines (existence, localisation, possession ou état). Mais il a également la possibilité d’exprimer la notion de changement, ce qui peut paraître paradoxal à première vue. Enfin, la bibliographie montre qu’il peut être utilisé, selon le contexte syntaxique, sous différentes formes (auxiliaire, verbe ‘lexical’ ou verbe copulatif). L’objectif de cet article est de montrer comment la grammaire cognitive permet d’expliquer la signification complexe exprimée par les signes linguistiques, en proposant une vision unifiée des différents emplois, parfois contradictoires en apparence, associés à une seule forme polysémique. Nous nous appuyons notamment sur les concepts de profil/base, propres au modèle de Langacker, et de Dynamique des Forces, propre au modèle de Talmy.

  • Gómez Vicente, L. El experimentante en los predicados emocionales: construcciones sintácticas y significados prototípicos asociados. Estudios De Lingística Aplicada, 57, 93-114. Consulté de http://ela.cele.unam.mx/doctos/ela57/ELA57Texto5.pdf

2012

2011

--- Exporter la sélection au format