|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Catherine Brissaud


Professeur

Rattachement : ESPE

Co-responsable, avec François Mangenot, de l’axe 3 "Didactique des langues et ingénierie"

Thèmes de recherche
Acquisition et didactique du français écrit :

1/ modélisation de l’acquisition de la morphologie écrite du verbe ;
2/ acquisition de l’écriture et de la production d’écrit ;
3/ didactique de l’écrit, de l’orthographe et de la grammaire.

Resume
Catherine Brissaud was a teacher of French language and literature in French secondary schools for 15 years. She then worked continuing part-time in secondary school studying for the doctorate which she obtained from the University of Grenoble in 1998. She was then on a contract for a two-year period in the linguistic department of Grenoble University and then spent a post-doctorate year in Oxford Brookes University in 2001-2002. She joined the IUFM in Grenoble University in 2002 becoming a permanent teacher trainer. She is a researcher in the Lidilem Laboratory as an applied linguist. She was an Academic visitor in the department of Education of Oxford University in 2009 (3 months) and was involved in the project “A test of causal connection between students’ awareness of morphology in their native language and their progress in second language learning”.
From 2006 to 2012, she was the editor-in-chief of Lidil, a peer-reviewed journal which publishes papers in the fields of linguistics, sociolinguistics, didactics and language learning.
Her research topics are orthographic systems, the acquisition of spelling (morphography) and the teaching of orthography, grammar and writing.

***
Catherine Brissaud est professeure de Sciences du langage à l’université Grenoble Alpes où elle a été responsable, pour les quatre universités de l’académie de Grenoble, du master Métiers de l’enseignement scolaire (2010-2014). Ses travaux de recherche portent sur l’acquisition et l’enseignement du français écrit : acquisition de la morphologie écrite du verbe ; didactique de l’orthographe et de la grammaire ; usages écrits des langues et liens entre les langues parlées par les individus.
Ses enseignements portent principalement sur la didactique du français. Ils concernent des publics variés : étudiants de master se destinant au professorat des écoles ou à l’enseignement du français en lycée et en collège ; étudiants de master recherche ; professeurs des écoles stagiaires ; publics de formation continue.
Elle a été chercheuse invitée à l’université de Montréal en 2010 (un mois), à l’université d’Oxford en 2009 (3 mois) ; elle a passé une année post-doctorale à l’université d’Oxford Brookes en 2001-2002.
Elle est titulaire d’une habilitation à diriger des recherches (Acquisition et didactique de l’orthographe), d’un doctorat de Sciences du langage de l’Université Stendhal - Grenoble 3 (Acquisition de l’orthographe du verbe au collège : le cas des formes en /E/. Invariants et procédures), d’un DEA « linguistique et phonétique », d’une maitrise de français langue étrangère et d’une maitrise de Lettres Modernes, d’un certificat européen d’anglais des affaires, d’un CAPES de Lettres Modernes et d’un baccalauréat de série scientifique. Elle a enseigné le français et les Lettres au lycée et en collège de 1980 à 1998.
Elle a été rédactrice en chef de la revue Lidil de 2006 à 2012. Elle est membre du comité de rédaction de la revue Repères depuis 2012.

Ses centres d’intérêt aujourd’hui sont :

• les compétences rédactionnelles des élèves de lycée professionnel : elle est responsable scientifique du projet "ECRIRE@LP : améliorer les compétences rédactionnelles au lycée professionnel", financé dans le cadre de l’Institut Carnot de l’Education Auvergne-Rhône-Alpes (2016-2029).
• l’enseignement et l’apprentissage de l’orthographe au cycle 3 : elle est responsable de l’équipe Lidilem impliquée dans le projet "Twictée pour
apprendre l’orthographe" (TAO), financé par le Programme d’Investissements d’Avenir, appel E-Fran, Action « Innovation numérique pour l’excellence éducative » (2017-2020). Responsable scientifique : T. Pagnier, université Paris Est Créteil.
• l’orthographe des collégiens : elle est responsable du projet ORTHOCOL "La compétence ORTHOgraphique des COLlégiens : une étude longitudinale 6e-3e, facteurs linguistiques, cognitifs et sociaux", financé par AGIR-POLE Édition 2015 Alpes Grenoble Innovation Recherche, en collaboration avec Marie-Line Bosse (LPNC), Cécile Nurra (LSE) et Corinne Totereau (Lidilem).
• les premiers apprentissages de la lecture et de l’écriture : elle a participé au projet "Étude de l’influence des pratiques d’enseignement de la lecture et de l’écriture sur la qualité des premiers apprentissages", coordonné par Roland Goigoux, financé par le ministère de l’Éducation nationale et l’institut français de l’Éducation ;
• les premiers apprentissages de la lecture et de l’écriture et leur lien avec les premiers apprentissages scientifiques : elle est responsable du projet "Initiation scientifique en CP et en CE1 et apprentissages langagiers : quelles pratiques efficaces pour les élèves issus de milieu défavorisé ?" financé par la Région Rhône-Alpes ;
• l’orthographe des personnes en difficulté avec l’écrit : elle est responsable du projet "Capacité d’écriture des personnes en difficulté avec l’écrit : description linguistique et contextes sociaux d’usage" financé par la Région Rhône-Alpes et par la direction générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF).

Coordonnées personnelles

Mail : catherine.brissaud@univ-grenoble-alpes.fr

Publications

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

  • Brissaud, C. Didactique de l’orthographe : avancées ou piétinements ? Pratiques, 149/150(Didactique du français (2), 207-226.

  • Brissaud, C., & Chevrot, J. - P. The late acquisition of a major difficulty of French inflectional orthography: the homophonic /E/ verbal endings. Writing Systems Research, 3(2), 129-144. doi:10.1093/wsr/wsr003
    Résumé : The aim of this article is to give an overview of researches about the acquisition of /E/ verb endings in French as a first language. The spelling of this suffixal inflection is a major difficulty of French orthography, because many alternative spellings are available. For example, the single phonological form /parle/ can be spelled parlé, parlée, parlés, parlées, parler, parlez, parlait, parlais, parlaient, all of which are frequently used. This spelling difficulty is sustainable and generates strategies from writers who seem to accommodate opposite constraints originating in different linguistic levels of the French writing system. The main findings of a study carried out in school with 621 students from 8- to 14 year-old are presented: the early competition between -é and -er inflections, the over-regularization of the agreement with the subject and finally the interaction between the selection of the morphonogram and the overregularization of the agreement with the subject. Ultimately, the data collected show a very long and costly acquisition of the spelling skill that confirms that French writing system is one of the most difficult to master.

  • Brissaud, C., & Cogis, D. Comment enseigner l'orthographe aujourd'hui ?. Paris: Hatier.
    Résumé : Comment enseigner l'orthographe aujourd'hui ? Comment rendre efficace l'enseignement de l'orthographe ? Comment intéresser les élèves au fonctionnement de l'écriture du français ? Comment éviter que les mêmes erreurs persistent de l'école au lycée ? Pour répondre à ces questions, il ne suffit pas de connaître l'orthographe : il faut aussi disposer de connaissances sur son fonctionnement, son apprentissage, sur les capacités des élèves à la comprendre et à la produire. Cet ouvrage apporte des réponses concrètes. L'accent y est mis sur l'observation et la réflexion, l'écriture et l'entraînement quotidien, les interactions entre pairs et le guidage de l'enseignant. L'enjeu est d'amener les élèves à acquérir des connaissances de plus en plus sures et à développer une capacité à contrôler leurs propres écrits. La première partie pose les principes d'un enseignement renouvelé de l'orthographe et propose des activités variées pour la classe. Elle fait aussi le point sur les connaissances indispensables pour enseigner l'orthographe. La deuxième partie apporte des repères sur le fonctionnement de l'orthographe et sur la difficulté de son apprentissage, ainsi que sur son histoire et celle de son enseignement. La troisième partie présente les notions fondamentales au programme de l'école élémentaire. Elle propose des séquences d'enseignement et des activités pour aborder pas à pas chacune de ces notions.

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

2002

2001

2000

1999

1998

--- Exporter la sélection au format