|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Francis Grossmann


Professeur

Coordonnées personnelles

Mail : francis.grossmann@u-grenoble3.fr

Téléphone : 06 49 41 91 09

Adresse :

Université Stendhal - Domaine Universitaire
1180 avenue Stendhal avenue centrale
Bureau C215 Tél. 0476824150

Publications

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008


  • Grossmann, F., & Wirth, F. Marking Evidentiality in Scientific Papers : The Case of Expectation Markers. Dans K. Flottum (éD.), Language And Discipline Perspectives On Academic Discourse (p. 202-218). Newcastle, UK: Cambridge Scholars Publishing.
  • Grossmann, F., Cavalla, C., & Boch, F. Quand l'écriture n'empêche pas les sentiments.. Quelques propositions pour intégrer le lexique des sentiments dans la production de textes. Dans F. Grossmann & S. Plane (éD.), Lexique Et Production Verbale (p. 191–218). Lille: Presses Universitaire Septentrion.

  • Lexique et production verbale: vers une meilleure intégration des apprentissages lexicaux. Lexique et production verbale: vers une meilleure intégration des apprentissages lexicaux. (F. Grossmann & S. Plane, éD.). Villeneuve d'Ascq, France: Presses universitaires du Septentrion.

  • Lavault-Olléon, E., & Grossmann, F. Langue du droit et harmonisation terminologique multilingue : l’exemple de LexALP. (T. Lebarbé, éD.)Lidil. Revue De Linguistique Et De Didactique Des Langues, Langue du droit(38), 11-32. Consulté de http://lidil.revues.org/index2776.html
    Résumé : La question de la sélection des termes et celle de l’harmonisation figurent parmi les problèmes classiques de la terminologie. Le cadre multilingue du projet LexALP, adossé sur la Convention Alpine, conduit à reposer ces questions, à partir des problèmes posés par la constitution d’une base terminologique intégrant quatre langues (français, allemand, italien et slovène) et visant à harmoniser la terminologie juridique utile à l’aménagement et à la protection de l’arc alpin. L’article montre que la notion de terminologie juridique doit être envisagée sur plusieurs plans : celui des concepts proprement juridiques, celui de termes issus des vocabulaires techniques scientifiques mais ayant des implications juridiques, celui enfin des termes empruntés au lexique commun, mais devant être spécifiés juridiquement. Le processus d’harmonisation, décrit dans la deuxième partie de l’article, est présenté comme ayant une influence directe sur le traitement terminologique : l’harmonisation oblige en effet à préciser les concepts, et conduit parfois aussi à des compromis, en fonction des enjeux institutionnels et politiques. L’établissement de la terminologie juridique nécessaire au projet intègre donc nécessairement une dimension pragmatique et institutionnelle.
  • Novakova, I., & Bouchoueva, E. Les collocations du type avoir et être + N sentiments en français et en russe. Aspects linguistiques et didactiques. Dans F. Grossmann & S. Plane (éD.), Les Apprentissages Lexicaux. Lexique Et Production Verbale (p. 219–233). Lille: Presses Universitaires du Septentrion.

2007


  • Boch, F., & Grossmann, F. L’énonciation dans les manuels scolaires de troisième. Lidil. Revue De Linguistique Et De Didactique Des Langues, Figures de l'auteur en didactique(35), 25-40. Consulté de http://lidil.revues.org/index2163.html
    Résumé : Notre contribution porte sur la difficulté à didactiser une notion linguistique telle que l’énonciation dans les manuels. Comment présenter aux lecteurs potentiels (enseignants et élèves) un discours primaire intégrateur, autrement dit une forme de point de vue englobant, lorsqu’on a affaire à un domaine aussi mouvant que la linguistique énonciative ? L’observation critique de 9 manuels scolaires de français (pour la classe de 3e), et plus particulièrement des chapitres dédiés à la modalisation et au discours rapporté, nous conduit à envisager la prise en charge énonciative comme entrée privilégiée dans le traitement didactique de l’énonciation.

  • Boch, F., Grossmann, F., & Rinck, F. Conformément à nos attentes..: les marqueurs de convergence/divergence dans l'article de linguistique. Revue FranAise De Linguistique AppliquE, Lexique et écrits scientifique(XII(2), 109-122. Consulté de http://www.cairn.info/revue-francaise-de-linguistique-appliquee-2002-1-page-7.htm
  • Grossmann, F., & Tutin, A. Motivation of Lexical Associations in Collocations : the Case of Intensifiers denoting "Joy". Dans L. Wanner (éD.), Selected Lexical And Grammatical Issues In The Meaning-Text Theory: In Honour Of Igor MelčUk (p. 139-166). Amsterdam/Philadelphia: John Benjamins Publishing.

  • Rinck, F., Boch, F., & Grossmann, F. Quelques lieux de variation du positionnement énonciatif dans l’article de recherche. Dans P. Lambert, A. Millet, M. Rispail, & C. Trimaille (éD.), Variations Au Coeur Et Aux Marges De La Sociolinguistique: MeLanges Offerts A Jacqueline Billiez (p. 285-296). Paris, France: L'Harmattan.
  • Figures de l'auteur en didactique. Figures de l'auteur en didactique. (A. Rabatel & F. Grossmann, éD.)Lidil. Revue De Linguistique Et De Didactique Des Langues, (35).
    Résumé : Notre contribution porte sur la difficulté à didactiser une notion linguistique telle que l’énonciation dans les manuels. Comment présenter aux lecteurs potentiels (enseignants et élèves) un discours primaire intégrateur, autrement dit une forme de point de vue englobant, lorsqu’on a affaire à un domaine aussi mouvant que la linguistique énonciative ? L’observation critique de 9 manuels scolaires de français (pour la classe de 3e), et plus particulièrement des chapitres dédiés à la modalisation et au discours rapporté, nous conduit à envisager la prise en charge énonciative comme entrée privilégiée dans le traitement didactique de l’énonciation.

2006

2005

2004

2003

2002

2001

1999

1998

1996

1994

Année non précisée

--- Exporter la sélection au format