|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Claudine Moïse


Professeur

Professeure des Universités, Claudine Moïse mène des recherches sur les contacts de langues dans une perspective discursive et interactionnelle. Elle travaille sur les processus de minorisation culturels et linguistiques liés à la mondialisation (minorités francophones hors Québec au Canada, banlieues françaises) et s’intéresse aux procédés linguistiques liés à la construction des identités en interaction. Dans ce cadre, elle est responsable d’un projet de recherche portant sur la violence verbale.

THÈME(S) DE RECHERCHE

Processus de minorisation
Idéologies linguistiques
Violence verbale et analyse interactionnelle
Analyse discursive sur le français en Ontario / Canada

PROGRAMMES DE RECHERCHE

Membre du laboratoire Lidilem (Laboratoire de Linguistique et Didactique des Langues Etrangères et Maternelles), EA 609, Université Stendhal, Grenoble 3, directrice Marinette Matthey

DANS LE CADRE DU PROJET LA VIOLENCE VERBALE WWW.VIOLENCEVERBALE.FR

Programmes financés en cours
(2010-2015) De l’habitabilité à la territorialité. Financements ANR. Porteurs du projet, Martin Vanier, Marie-Christine Fourny, Romain Lajarge, Université Joseph Fournier, Grenoble. Tâche 3, Civilités / incivilités : violences verbales et / donc territoriales. Responsable Claudine Moïse.Dans le cadre de l’ANR 7 séminaires de deux jours, deux ouvrages collectifs, un colloque international, TT4, "Habitable, vivable, désirable" Mars 2015
Programmes achevés
(2009-2011) Violence verbale. Fulgurances au quotidien. Réalisation d’un DVD avec le Crdp (Centre Régional de Documentation Pédagogique), Comprendre et Agir. Financements Sncf, Tam (Transports en commun de l’agglomération de Montpellier), Mairie de Montpellier, Enap (École Nationale d’Administration Pénitentiaire), région Paca. Responsable et auteure, Claudine Moïse. Réalisateur, Jean-Marc Balois. Sortie en avril 2012.
(2010-2011) Un observatoire de la tranquillité publique (partenaire, mairie de Montpellier). Dans ce cadre, travail sur un quartier multiculturel de Montpellier. Financements MSH Montpellier. Responsables Dominique Crozat, Montpellier 3 et Claudine Moïse.
(2007-2010) Cycle de séminaires et de rencontres. Projet d’un observatoire de la violence verbale. Financements MSH, Paris 8 et Montpellier 3. Responsables, Béatrice Fracchiolla, Nathalie Auger et Claudine Moïse. 
(2004-2006) De la violence verbale à l’insulte. Financements Région Paca. Responsable Claudine Moïse.
(2000-2003) Effets de rupture dans les rituels conversationnels. Financements Délégation Interministérielle à la Ville. Responsable Claudine Moïse. Dans ce cadre, sessions de formations avec l’Education Nationale (janvier 2001 à Perpignan, janvier 2002, février, avril, octobre, décembre 2008 à Montpellier), le Cefisem (février 2001 à Beauvais), le Ministère de la justice (juin 2003 à Paris), le Casnav (février 2004 à Toulouse, avril 2009 à Avignon et Marseille) et avec le privé dans le cadre de stages.

DANS LE CADRE DE LA SOCIOLINGUISTIQUE URBAINE ET DES PARLERS JEUNES 

Programmes financés en cours
(2011-2015) sms4science Languedoc-Roussillon. Mutation des pratiques scripturales en communication électronique médiée. Financements MSH Montpellier. Responsable Rachel Panckhurst, Montpellier 3, laboratoire Praxiling.
Programmes achevés
(2009-2013) D’une rive de la Méditerranée à l’autre, approches comparées des parlers jeunes en milieu urbain, Financements Association Universitaire de la Francophonie. Partenaires, universités d’Avignon, d’Aix-Marseille, de Fès, Stendhal de Grenoble, de Mostaganem, de Saragosse. Responsable Dominique Caubet, Inalco.
(2000-2006) Choix du prénom dans les couples mixtes fraco-arabes. Responsables Nathalie Auger, Montpellier 3 et Claudine Moïse. Financements Fasild.

DANS LE CADRE DU CANADA 

Programmes achevés
(2009-2012) L’Acadie a dit. La variation entre les parlers jeunes de Montpellier et le chiac de Moncton. Financements Académie de Montpellier, Université de Moncton et théâtre Jean Vilar de Montpellier. Dans ce cadre, séminaires, projet scolaire d’échanges et de création. Responsables Annette Boudreau, Luc Braemer et Claudine Moïse.
(2004-2007) La francité transnationale : pour une sociolinguistique de la mouvance, Collaboration internationale, universités de Toronto et Moncton. Financements CRSH, gouvernement fédéral du Canada, ambassade du Canada. Bourse de recherche du CIEC (Centre International d’Études Canadiennes) attribuée à l’université d’Avignon (2005-2006). Ateliers internationaux de recherche organisés à l’université d’Avignon « La francité transnationale : pour une sociolinguistique de la mouvance. Réseau multilinguisme et mondialisation » (février 2006). Chercheures principales Monica Heller et Annette Boudreau. Chercheure associée et chargée du travail ethnographique en Europe, Claudine Moïse.
(2001-2004) Prise de parole II, la nouvelle francophonie et le multilinguisme mondialisé. Collaboration internationale, universités de Toronto, Moncton et Montréal. Financements CRSH, gouvernement fédéral du Canada, ambassade du Canada. Bourse de recherche personnelle de l’ambassade du Canada (2002-2003). Séminaires de recherche. Chercheurs principaux Annette Boudreau, Monica Heller et Normand Labrie.
(2001-2002) Membre associée du projet européen Transferts interculturels. Financements Centre International d’Études Canadiennes.
(1997-2000) Prise de parole : la construction discursive de l’espace francophone en Amérique du Nord. Collaboration internationale, universités de Toronto, Moncton et Francfort. Financements CRSH, gouvernement fédéral du Canada. Séminaires de recherche. Financements Aupelf-uref et CIEC (Centre International d’Études Canadiennes) pour l’université d’Avignon (1997-2000). Responsables Jürgen Erfurt, Monica Heller et Normand Labrie.

Coordonnées personnelles

Mail : claudine.moise@u-grenoble3.fr

Publications

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

2002

2001

2000

1999

1998

1997

1996

1995

1994

1993

1992

1991

Année non précisée

--- Exporter la sélection au format