|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Comité de Suivi de Thèse

 

Le Comité de Suivi de Thèse (désormais CST) a un rôle scientifique d’accompagnement et de conseil. Il s’agit d’un dispositif bienveillant qui vise à soutenir le travail de recherche des doctorants.

Néanmoins, la réinscription en 3ème et 6ème année est subordonnée à l’avis favorable du CST. Le premier CST a lieu au plus tard deux ans après la première inscription en thèse.
Si la thèse n’est pas soutenue au plus tard dans le courant de la 5ème année, un deuxième CST intervient avant la réinscription en 6ème année, puis tous les ans jusqu’à la soutenance.
Le compte-rendu du CST doit impérativement être envoyé à la direction du laboratoire avant le : 14 juillet

Procédure

Le Comité de Suivi de Thèse (désormais CST) a un rôle scientifique d’accompagnement et de conseil. Il s’agit d’un dispositif bienveillant qui vise à soutenir le travail de recherche des doctorants.

Néanmoins, la réinscription en 3ème et 6ème année est subordonnée à l’avis favorable du CST. Le premier CST a lieu au plus tard deux ans après la première inscription en thèse.
Si la thèse n’est pas soutenue au plus tard dans le courant de la 5ème année, un deuxième CST intervient avant la réinscription en 6ème année, puis tous les ans jusqu’à la soutenance.
Le compte-rendu du CST doit impérativement être envoyé à la direction du laboratoire avant le : 14 juillet

Modalités

Composition

  • Le CST est composé au minimum de 3 personnes, dont un extérieur au laboratoire et un interne, l’un des deux devant posséder une HDR, en plus de l’encadrant ou des co-encadrants.
  • La composition des membres du CST n’est pas figée de n+2 à n+5.
  • Le doctorant a la possibilité de proposer un ou deux membres dont il souhaiterait la présence dans son CST. Si tel n’est pas le cas, le(s) encadrant(s) de la thèse s’en chargeront.

Déroulement

  • Au préalable, le doctorant fait parvenir au CST une synthèse du travail de thèse effectué et à venir (3-10 pages) qui servira de base à la discussion.
  • Le CST ne se déroule pas obligatoirement en présentiel et peut s’effectuer à distance.
  • Lors de chaque CST, le doctorant doit pouvoir s’entretenir seul à seul avec le membre externe du laboratoire pour lui faire part de son point de vue sur le déroulement de sa thèse.
  • À l’issue du CST, un document, signé par toutes les parties, atteste qu’il a bien eu lieu, et est envoyé à la direction du laboratoire qui donnera un avis favorable ou non à la poursuite de la thèse.
  • La direction du laboratoire est sollicitée en vue d’une médiation en cas :
    • d’au moins un avis défavorable à la réinscription par un des membres du CST,
    • de différends à propos de la réalisation de la thèse ou des conditions de travail.

À savoir : Si un CST est déjà prévu en dehors du laboratoire, il n’est pas nécessaire de procéder au CST défini selon les modalités détaillées dans ce document. Le doctorant doit alors faire parvenir à la direction du laboratoire un dossier comparable à celui demandé.

Documents à remplir :

L’ensemble de ces documents est aussi disponible en version word.