|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Axe 3

 
 

Didactique des langues et ingénierie

Resp. : F. Mangenot (PR) et C. Brissaud (PR)

L’axe 3 regroupe trois programmes relevant de la didactique des langues (étrangères, maternelles, premières, secondes). Domaine privilégié du Lidilem ayant contribué à sa renommée internationale, la didactique n’est pas envisagée ici comme une linguistique appliquée, mais comme une discipline dont l’objectif essentiel est de produire des argumentations "savantes", étayées et cohérentes, susceptibles d’orienter efficacement les pratiques d’enseignement et de formation.
Les recherches menées dans cet axe analysent pratiques d’enseignement et processus d’apprentissage à partir de données langagières issues de terrains / contextes divers (écoles, université, organismes de formation) et de situations différentes (formation en présentiel, à distance, recourant aux technologies de l’information et de la communication). Elles adoptent des démarches spécifiques à leur objet, comme la recherche action ou les approches ethnographiques ; une méthodologie fréquente est la triangulation des données (Van der Maren). L’ingénierie éducative est considérée comme une forme de recherche-développement : conception, expérimentation, analyse, amélioration (par boucles récursives) de dispositifs d’enseignement apprentissage.
L’objet central du programme 1 est l’utilisation des technologies dans l’apprentissage des langues et la formation des enseignants, le programme 2 rassemble les recherches menées autour des approches plurielles (éveil aux langues, intercompréhension...) en élargissant son champ d’action à d’autres initiatives relevant de la didactique du plurilinguisme, tandis que le programme 3 étudie et vise à améliorer et spécifier les situations d’enseignement et d’apprentissage, notamment de l’écrit, en contexte scolaire et non scolaire, en français langue étrangère, comme en français langue première ou seconde.

  • Programme 1 - TICE - Echanges en ligne, dispositifs de formation
  • Resp. : E. Nissen (MCF), C. Dejean-Thircuir (MCF)

    Les évolutions des recherches dans le domaine de l’utilisation des TICE pour l’apprentissage des langues et pour la formation à la didactique (domaine établi depuis plusieurs décennies du Computer-assisted Langage Learning, CALL) sont inévitablement liées aux innovations technologiques et pédagogiques qui les accompagnent. Ainsi, les évolutions récentes, au niveau local comme sur le plan international, tendent vers les formations hybrides (blended learning), les apprentissages nomades (mobile learning), l’utilisation des outils du web 2.0, et plus généralement une utilisation accrue des réseaux dans l’apprentissage et la formation. Elles conduisent donc à de nouveaux questionnements, sur les nouvelles manières de concevoir l’espace-temps de la formation, sur l’apport et les limites des nouveaux outils de communication, sur les compétences à mettre en œuvre par les usagers (concepteurs, tuteurs, apprenants), ou encore sur les genres qui évoluent et se constituent grâce aux outils. L’équipe du programme 1 poursuit par ailleurs l’analyse des particularités de la communication médiatisée par ordinateur et de ses implications pour les apprentissages collectifs et le tutorat, que ce soit au plan socio-cognitif ou socio-affectif. Enfin, elle continue à mener des études plus spécifiques sur la pertinence de tel type de tâche, de tel scénario de communication, de tel outil face à un public et à un contexte de formation donné.

  • Programme 2 – Approches plurilingues et apprentissages situés (APAS)
  • Resp. : C. Degache (PR), D. Lee-Simon (MCF HDR)

    Ce programme regroupe les programmes « Transmission intergénérationnelle du bi-plurilinguisme et développement de compétences plurilingues » de l’axe 2 et « Intercompréhension et parenté linguistique » de l’axe 3 du quinquennal précédent et rassemble ainsi les recherches menées autour des approches plurielles (éveil aux langues, intercompréhension en langues voisines et approche interculturelle) tout en élargissant son champ d’action à d’autres initiatives relevant de la didactique du plurilinguisme.

  • Programme 3 – Didactique du français (FLE, FLM, FLS)
  • Resp. : F. Boch et C. Muller (MC)

    Didactique du français (FLE, FLM, FLS)
    L’objet de ce programme est de décrire et analyser les pratiques d’enseignement et les processus d’apprentissage de l’écrit et, secondairement, de l’oral, dans une perspective linguistique et didactique qui intègre le plan cognitif et les facteurs sociaux. Son objectif est de faire évoluer les pratiques d’enseignement et d’élaborer des outils favorisant les apprentissages.
    Le travail se fait selon deux directions :

    (1) caractérisation des productions écrites d’apprenants, dans le champ des littéracies scolaires ou avancées, ainsi que des productions orales d’apprenants :
    a. en collaboration avec l’axe 1, constitution d’un corpus de textes scolaires (CP-CM2) et un corpus de textes d’étudiants (http://lidilem.u-grenoble3.fr/ressources/corpus-du-labo/article/corpus-litteracie-avancee) ;
    b. construction d’un certificat permettant d’évaluer les compétences rédactionnelles des adultes francophones et de modules de formation hybrides adaptés à des publics divers (http://www.linksium.fr/projet/certiredac/) ;
    c. description des pratiques d’écriture d’adultes en difficulté avec l’écrit ou de l’apprentissage de l’écrit par des adultes peu ou pas alphabétisés ;
    d. typologie d’erreurs et remédiation phonétique (Projet Interphonologie du français contemporain - arabe, focalisé sur les erreurs spécifiques aux locuteurs arabophones en FLE).

    (2) analyse de l’agir enseignant et des interactions en classe au service de la formation de formateurs ; ingénierie de la formation :
    a. mesure de l’efficacité des choix didactiques concernant les premiers apprentissages scolaires en lecture/écriture en CP ;
    b. analyse des pratiques d’enseignants de FLE à travers la mise en mots des savoir-faire professionnels dans une visée de transmission ;
    c. analyse de la formation aux écrits professionnels des adultes en insertion sociale et professionnelle ;
    d. français sur objectifs spécifiques : collecte et analyse de discours professionnels, en vue d’élaboration de programmes de formation en français.

    Un travail d’observation est souvent mené sur le terrain en collaboration avec les enseignants. Que ce soit en FLE ou en FL1, les travaux articulent étroitement les analyses linguistiques avec leur exploitation didactique. Autrement dit, les compétences linguistiques des chercheurs sont au service des formateurs et des enseignants.

     

    Liste des membres de l’Axe 3

    Projets de recherche - axe 3