|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Programme 1 - Syntaxe, sémantique, pragmatique

 

Resp. : I. Novakova (PR), L. Vincent-Durroux (PR)

Les recherches du programme « Syntaxe, sémantique, pragmatique » portent sur des thématiques, situées à l’interface entre la syntaxe, la sémantique et l’analyse discursive, notamment la syntaxe et la sémantique des prédicats causatifs, la combinatoire syntaxique et lexicale. Le niveau pragmatique est présent en particulier à travers l’ancrage discursif (prise en compte des genres de discours), à travers les aspects liés à la multimodalité (langues gestuelles, oral ou écrit) ainsi que dans la prise en compte de la dimension énonciative. Les travaux menés sur l’écrit scientifique, en particulier, cherchent à articuler un modèle lexical du sens avec les aspects énonciatifs, rhétoriques, pragmatiques et textuels. Un premier volet des recherches, développé en particulier au sein de l’ANR EMOLEX s’attache à décrire le lexique des émotions dans une perspective interlinguistique. Un second volet poursuit les travaux menés à partir de la base SCIENTEXT sur la phraséologie des écrits scientifiques. Dans ces deux premiers volets, la description du profil discursif des lexies (leur rôle dans la structuration de la phrase et du texte, leur appartenance à des scénarios, à des schémas argumentatifs) vise à élargir l’analyse de la combinatoire vers le niveau textuel.

Ces travaux s’appuient donc logiquement sur des théories qui modélisent l’interaction entre les différents niveaux linguistique : ils se situent en particulier dans le cadre des approches fonctionnelles (Givón, Van Valin & LaPolla, Croft, Bybee).
Enfin, un troisième volet des recherches – qui correspond à un pôle émergent au sein de l’axe se place à l’interface de la typologie et de la linguistique cognitive : en partenariat avec le Gipsa-lab, le LIG et dans le cadre d’une collaboration avec le groupe Langage du "Pôle Grenoble Cognition", ce volet devrait explorer la question des tendances et motivations fonctionnelles dans les systèmes phonologiques d’une part, et celle de la conceptualisation et de l’expression morphosyntaxique de la Trajectoire spatiale d’autre part.
Toutes les recherches menées dans le cadre de ce programme exploitent de grands corpus unilingues et multilingues (comparables et alignés), appartenant à des genres textuels différents : littéraires, journalistiques, écrits scientifiques, etc. Nombre d’entre elles font ou ont fait l’objet de programmes d’envergure financés (ANR Scientext, PPF FULS, ANR Emolex, ANR Termith).