|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Les constructions causatives dans le récit émotionnel en français et en espagnol : ressources linguistiques et significations associées (DELICORTAL)

 

Jeudi 19 mai, 13h30-15h30, salle D101
Conférence de Lucía Gómez (Lidilem, Université Grenoble Alpes), suivie par les présentations de Claire Wolfarth et de Jarukan Jitwongnan (Lidilem, Université Grenoble Alpes)

Les constructions causatives dans le récit émotionnel en français et en espagnol : ressources linguistiques et significations associées.

L’objectif de ce travail a été d’analyser la manière dont la notion de cause était exprimée en espagnol et en français dans le discours narratif émotionnel. Notre étude s’intéresse particulièrement aux constructions représentant l’interaction énergétique entre les différents participants de l’événement émotionnel et, plus concrètement, à celles qui provoquent un changement d’état de l’entité apparaissant comme réceptrice de l’input énergétique.
Un dispositif de recueil de données a été élaboré ad hoc. Le corpus a été constitué grâce à une narration réalisée par des locuteurs natifs (espagnol/français) et inspirée par une histoire graphique représentant le vécu et les états d’âme d’une jeune fille tout au long d’un weekend.
Les résultats de cette analyse ont permis de tirer des conclusions sur des aspects tels que la caractérisation syntaxique et sémantique des constructions causatives émotionnelles et leur place dans le continuum causatif, la représentation linguistique et conceptuelle de l’expérienceur ou encore, la caractérisation des entités intervenant dans l’expression de la causation émotionnelle (émotion/expérienceur/stimulus) selon sa nature grammaticale et son rôle syntaxique.
Nous avons également déterminé et catégorisé les métaphores conceptuelles liées aux constructions causatives du domaine émotionnel ainsi que leurs significations associées.
Pour finir, nous avons pu mettre en évidence des différences entre le français et l’espagnol en ce qui concerne la représentation de la trajectoire énergétique et le rôle de l’expérienceur.

REFERENCES
Achard, M. (2002). "Causation, constructions, and language ecology : An example from French". Dans Shibatani, M. (ed.) The grammar of Causation and Interpersonal Manipulation. Typological Studies in Language 48. Amsterdam (Holanda) : John Benjamins Publishing Company. pp. 127-156.
Croft, W. (1993). "Case marking and the semantics of mental verbs". Dans Pustejovsky, J. (ed.) Semantics and the Lexicon. Dordrecht (Holanda) : Kluwer Academic Publishers. pp. 55-72.
Haiman, J. (1985). Iconicity in Syntax (Typological Studies in Language). Amsterdam (Holanda) : John Benjamins Publishing Company.
Kövecses, Z. (2000). Metaphor and Emotion : Language, Culture, and Body in Human Feeling. Cambridge (Inglaterra) : Cambridge University Press.
Lakoff, G. & Johnson, M. (1980). Metaphors We Live By. Chicago (IL) : University of Chicago Press.
Langacker, R. W. (2008). Cognitive grammar : a basic introduction. Oxford (Inglaterra) : Oxford University Press.
Novakova, I. (2010). "Syntaxe et sémantique des constructions causatives". Dans Les catégories verbales dans les langues romanes, Actes du Colloque International, Sofia.
Martínez Linares, M. A. (1998). "Los complementos del verbo psicológicos en español y la perspectiva no discreta de la categorización". Estudios de lingüística, nº12. pp. 117-144.
Shibatani, M. & Pardeshi, P. (2002). "The causative continuum". Dans Shibatani, M. (ed.) The grammar of Causation and Interpersonal Manipulation. Typological Studies in Language 48. Amsterdam (Holanda) : John Benjamins Publishing Company. pp. 85-126.
Slobin, D. I. (1996). ‘From thought and language to thinking for speaking. Dans J. J. Gumperz & S. C. Levinson (eds.), Rethinking Linguistic Relativity. Cambridge : Cambridge University Press. pp. 70-96.
Talmy, L. (2000). Toward a Cognitive Semantics, Volume I : Concept Structuring Systems. Cambridge (MA) : The MIT Press.