|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Les articles de l’anglais et du français, et les notions de défini / indéfini (DéLiCorTal)

 

Evelyne Chabert (Lidilem),
Jeudi 30 avril 2015, de 14h à 15h30, Salle du 2e étage, Maison des Sciences de l’Homme

Dans l’ensemble large de leurs déterminants, l’anglais comme le français contiennent un sous-ensemble formé par les articles. Et dans chacune des deux langues existent un article défini et un indéfini. En anglais, un article dit « zéro » vient s’ajouter aux deux autres (il existe un zéro en français aussi, mais d’un emploi beaucoup plus restreint).
La question du défini et de l’indéfini continue de faire couler beaucoup d’encre sous la plume des linguistes, tant français qu’anglo-saxons. Différentes propositions ont été avancées pour rendre compte de ce que codent précisément ces notions : quels sont les facteurs qui motivent l’emploi d’un GN défini ou indéfini ? Est-il possible de dégager une valeur centrale ? De construire un modèle qui rende compte de tous les emplois de ces formes ?
On commencera par brosser un tableau général des principaux modèles existants pour évoquer ensuite un petit noyau de cas récalcitrants dont ils semblent ne pas rendre compte.
En s’appuyant sur ces contre-exemples, on proposera des pistes de réflexion pour la construction d’un autre modèle.
On essaiera de l’appliquer à l’anglais et au français, ce qui permettra de mener une brève étude contrastive des articles dans les deux langues.