|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Jurons et blasphèmes dans quelques textes des XIVe et XVe siècles : représentations de l’oralité et transgression (DéLiCorTal)

 

Dominique Lagorgette (LLSETI, Université Savoie Mont-Blanc), vendredi 29 mai, 13h30-15h00, salle du 2ème étage de la Maison des Sciences de l’Homme

A partir de l’étude exhaustive des Manieres de langage de 1396, 1399 et 1415 , cette présentation posera la question des représentations de l’oralité médiévale et en particulier celle de l’étude de la variation diastratique, des critères que l’on peut mettre en place pour l’évaluer et des méthodes pour l’étudier. Le discours mettant en scène des émotions vives semble particulièrement propice à ce type de recherche dans la mesure où les registres traditionnellement classés comme relâchés sont associés à une nécessité expressive que le registre médian, dit standard, ne permet pas d’assouvir avec la même pertinence pragmatique. Ouvrage didactique particulièrement sensible aux registres, dans la mesure où il propose souvent des alternatives dans les formulations, le recueil des Manieres de langage , guide anglo-normand de F.L.E., présente de nombreuses formules de type juron, accomplissant ou non l’acte de blasphème, et une étude comparée avec les items pragmatiquement équivalents dans des textes antérieurs ou contemporains (une quarantaine de fabliaux continentaux et anglo-normands) puis postérieurs (une douzaine de farces) permettra non seulement de mettre en évidence le fonctionnement des formules de juron et de blasphème sur une synchronie et une diachronie courte dans différentes variétés de français d’oïl, mais aussi de dresser un premier portrait des registres de langue, de leur usage comme marqué socialement et genré, de leur transmission, de leurs représentations littéraires, de leur évolution, ou de leur pérennité, et des mécanismes pragmatiques et lexicaux qui les génèrent.