|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Elena Dontchenko (Université d’Astrakhan, Russie), Interactions entre les champs sémantiques de la temporalité et de l’aspectualité : étude contrastive français-russe

 

Interaction entre les champs les champs sémantiques de la Temporalité et de l’Aspectualité (étude contrastive français-russe)

L’esprit humain perçoit l’image de la genèse d’une action dans le temps et la réalité en divers moments de sa construction. A l’origine se trouvent les opérations mentales liées à la représentation du procès lui-même, indépendamment de toute notion grammaticale. Toute action désignée linguistiquement se situe dans le temps par rapport au moment de la parole, à une autre action, à la réalité.
Ainsi, les temps grammaticaux dans une langue expriment l’interaction des catégories temps / aspect / mode / taxis et les morphèmes verbaux sont grammaticalement polysémiques. En russe l’aspect véhicule les formes temporelles, tandis qu’en français les formes verbales temporelles choisissent une sémantique aspectuelle, les deux étant localisés dans l’espace de la réalité linguistiquement organisé. Selon B. Comrie (1976 ; 1985), l’aspect marque les différentes manières de concevoir la structure temporelle d’un événement. Donc, l’aspect verbal et le mode ont pour fonction d’organiser l’ordre temporel interne du texte.
Dans leur combinatoire phrastique les temps grammaticaux (en français) et les formes verbales à morphologie aspectuelle (en russe) forment des champs sémantiques fonctionnels (Bondarko, 1987, 1995, Isatchenko, 1960, Khrakovski 1987)), ceux de l’Aspectualité et de la Temporalité dont chacun a pour noyau une catégorie grammaticale et qui sont en constante interaction .
Par ailleurs, chaque phrase véhicule des informations temporelles, aspectuelles, modales. Les différents moyens morpho-syntaxiques les exprimant dans le cadre des champs sémantiques fonctionnels interagissent de façon à former pour chaque acte de la parole une situation prédicative. La flexibilité de la combinatoire phrastique des moyens lexico-grammaticaux du temps-aspect-mode (TAM°) est révélatrice des interactions fonctionnelles complexes entre ces catégories grammaticales qui constituent le « cœur » des champs sémantiques respectifs.

Jeudi 5 décembre, de 15h30 à 17h00 dans la salle du 2e étage de la MSH