|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Journée d’étude FOS

 

Amphi 2, Bâtiment Stendhal
9h-17h30

Démarche FOS et pratiques de classe : articulation entre ingénierie de formation et ingénierie pédagogique

Dans la continuité des deux journées d’étude précédentes1 (“La méthodologie de collecte des données en FOS” Lyon 2013 et “Analyse des données et élaboration des contenus de formation en FOS : des corpus aux ressources” Paris 2015), nous souhaitons à présent interroger l’éventuel impact d’une démarche FOS sur les pratiques de classe. En d’autres termes, comment passer d’une démarche qui relève essentiellement de l’ingénierie de formation à la conception et la mise en œuvre d’activités de classe ?
En effet, de nombreux enseignants s’interrogent sur d’éventuelles spécificités des pratiques de classe avec un public d’apprenants dont les objectifs sont liés à l’exercice d’une profession ou à un cursus académique en français. Si la démarche méthodologique du FOS (de l’analyse des besoins à l’élaboration du programme de formation) est de plus en plus connue, un certain décalage est souvent ressenti lors de la conception didactique (définition des activités, modalités de travail et évaluation). La spécificité du FOS s’arrêterait-elle à la porte de la classe ? Les modalités de développement de compétences langagières seraient- elles différentes pour des tâches spécifiques et pour des tâches s’inscrivant dans un contexte plus généraliste ?
La réflexion proposée lors de cette journée d’étude s’articulera autour des questions suivantes :
la relation enseignant/apprenant (la question de la légitimité de l’enseignant de langue face à un public professionnel, l’équilibre de la relation pédagogique, les représentations des différents acteurs de la formation),

  • la posture de l’enseignant et de l’apprenant (co-construction des connaissances et compétences, co-actualisation du programme par la confrontation au terrain, accompagnement et autonomisation, ...)
  • la transposition et scénarisation didactiques (ancrage méthodologique : approche par projet, approche par tâche, apprentissage par le social, ...)
  • les activités, les modalités de travail et d’évaluation (comment permettre de développer les compétences langagières mobilisées dans des situations professionnelles et professionnalisantes ? qu’évalue-t-on ? qui évalue ?)
  • la gestion du temps et l’organisation spatiale (qu’est-ce qu’une “classe” en FOS ? comment se passent des cours de langue dans les bureaux d’une entreprise ? sur un chantier de construction ? en quoi ces terrains modifient-ils les interactions et les pratiques ?) Les interventions développeront un ou plusieurs de ces axes, et combineront analyses d’expériences de terrain et réflexion théoriques autour des problématiques soulevées.

Pour vous inscrire (inscription gratuite mais obligatoire) : Formulaire d’inscription

Contacts :
Catherine.Carras@univ-grenoble-alpes.fr
Laura.Abou-Haidar@univ-grenoble-alpes.fr
sandrine.courchinoux@enpc.fr

Programme

9h / 9h15
Accueil des participants

9h15 / 10h
Conférence d’ouverture
Le FOS en 2017 : un renouvellement notionnel profond pour des pratiques de cours « enrichies », dans le cadre d’une ingénierie bien connue.
Florence Mourlhon-Dallies (Université Paris V René Descartes)

10h / 11h
Session 1
La classe de FOS : activités, discours, posture enseignante
Chantal Parpette (Université Lumière Lyon 2) : Le FOS a-t-il inventé de nouvelles formes d’activités d’apprentissage ?
Laura Abou Haidar (Université Grenoble Alpes) : La question de la légitimité de l’enseignant face à un public professionnel / spécialisé

11h/ 11h15
Pause-café

11h15 /12h15
Session 2
Publics spécifiques, pratiques de classe spécifiques ?
Catherine Carras (Université Grenoble Alpes) : Personnels navigants aériens, missionnaires, militaires, etc. : quelles pratiques de classe pour ces publics ?
Sarah Kermen (Contact D Pro), Cathy Porcher : Enseigner à des sportifs de haut niveau
Eric Rozwadowski (Ecole Ferrandi, Paris) : Enseigner à de futurs cuisiniers et pâtissiers

12h15 / 13h45

Déjeuner

14h /15h30
Session 3
Pratiques de classe en FOU
Cristelle Cavalla (Université Sorbonne Nouvelle Paris3) : Une méthodologie sur corpus pour l’écriture en FOU
Heloisa Albuquerque Costa (Université de São Paulo) : La classe inversée en école d’ingénieurs
Sandrine Courchinoux (Ecole des Ponts Paris Tech) : Accompagner des élèves-ingénieurs dans leur professionnalisation : FOU et autonomisation

15h30 / 15h45
Pause-café

15h45 /16h45
Session 4
La classe de FOS : dimension spatiale et approche sociologique
Jean-Marc Mangiante (Université d’Artois) : Pratiques pédagogiques et interactions en classes de FOS : apports et limites de l’organisation spatiale, de la localisation professionnelle et des conditions matérielles spécifiques
Sophie Dufour (Université Paul Valéry Montpellier 3) : Les cours individuels en entreprise

16h45/17h
Clôture de la journée