|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Colloque international : Les aspects affectifs dans l’enseignement/apprentissage des langues étrangères

 

le 17 octobre 2013 en vidéoconférence
Université Grenoble Alpes – LIDILEM,
Université Toulouse III-Paul Sabatier et Krasnoïarsk

Considérer l’émotion, c’est d’une certaine façon remettre en question le modèle cognitiviste classique pour laisser la place à une vision incarnée de la cognition (cf. Varela, 1989). C’est aussi accepter le fait que « la science est pleinement une création humaine, elle est une production humaine de part en part, la production d’un milieu, d’une culture, d’une langue » (Pestre, 1990 : 31), et ainsi accepter d’intégrer la dimension affective en didactique des langues. Le premier obstacle auquel les chercheur-e-s sont confronté-e-s est la multiplicité des définitions de concepts tels qu’émotion, affect, affectivité, sentiment. Nous nous intéresserons ici à l’espace d’apprentissage en termes de ressources disponibles facilitant l’interaction comme les activités et le matériel utilisés dans la classe, en soulignant l’importance d’intégrer la dimension affective. Traditionnellement, de nombreuses ressources ne prennent pas en considération les aspects physiques, émotionnel et cognitif de l’apprenant. La question est de savoir comment introduire l’émotionnel et le physique pour qu’ils favorisent les processus cognitifs (cf. Arnold, 1999). Voir aussi : http://www.lairdil.org/htm/calendrier.php.
Maison des Langues, sans frais d’inscription
Contacts : Françoise Raby et Laura M Hartwell