|Site de l'université Grenoble Alpes|
 

Colloque international : Les discussions philosophiques de 5 à 18 ans en milieu scolaire : quels regards des sciences humaines et sociales ?

 

Les 2, 3 et 4 juin 2014 la ville de Clermont-Ferrand accueille à la Maison des sciences de l’Homme et à l’École Supérieure du Professorat et de l’Éducation Clermont-Auvergne le colloque "Les discussions philosophiques de 5 à 18 ans en milieu scolaire : quels regards des sciences humaines et sociales".
Colloque co-organisé par le LIDILEM.
http://philosez.univ-bpclermont.fr/

Réfléchir et raisonner en classe : des corpus acquis en SHS à la formation d’enseignants

Lien vers le site du colloque

Réfléchir à l’école est un incontournable. Pérenniser, améliorer, inventer des dispositifs de réflexion à l’école est une nécessité. Mais quel dispositif choisir ? L’école est-elle un lieu favorisant la réflexivité ? Ce colloque s’intéresse à un dispositif d’oral particulier : la discussion à visée philosophique ou atelier-philo. Nous proposons de mettre à l’honneur ce dispositif, dans la mesure où institutionnels, chercheurs, enseignants sont tous concernés par l’opportunité d’une institutionnalisation possible de pratiques pédagogiques effectives depuis plus de 15 ans bien que dispersées et peu reconnues en France.

Discuter selon une perspective philosophique favorise la réflexion, dans la mesure où le raisonnement, l’avènement de la pensée, la capacité de parler sont des facteurs transversaux responsables du développement cognitif et social de nos élèves. Les retombées en termes de formation citoyenne sont… évidentes. Comment vivre dans nos sociétés sans être armés à comprendre le monde ? L’adulte peut-il fuir la nécessité de développer la pensée de l’enfant ? Quels moyens sont actuellement déployés au service d’une formation intellectuelle de tous ? Qui prend en charge la formation de l’esprit critique ? Est-il pensable que les classes de SEGPA, les classes de lycées professionnels investissent plus massivement les ateliers-philo ? L’école reste-elle équitable ?

La communauté des sciences humaines et sociales, composée de linguistes, de psychologues, de philosophes, de chercheurs dans le domaine de l’éducation, des sciences du langage, de la formation s’intéressent différemment aux dispositifs mettant en jeu parole, pensée, réflexivité. Quatre axes sont proposés pour cerner l’impact qu’aurait une réelle prise en considération des dispositifs visant la réflexivité pour accompagner la refondation d’une école républicaine :

  • 1. Axe : APPRENTISSAGE : Activité de l’élève, développement du langage oral et de la pensée
  • 2. Axe : ENSEIGNEMENT : Activité de l’enseignant en situation lors de discussions philosophiques
  • 3. Axe : FORMATION : Réflexion sur les dispositifs et analyse de situation
  • 4. Axe : CORPUS : Analyse de corpus oral et multimodal de type développemental

La responsabilité scientifique impose actuellement de ne pas pratiquer une politique d’ignorance. Les ateliers-philo existent. La recherche sur ces questions est en marche depuis une trentaine d’années. Elle s’est instruite de travaux précurseurs conduits outre atlantique. La communauté des SHS peut éclairer les pratiques enseignantes à partir de ses travaux.